Les questions à se poser d’avant d’acheter 1 vélo

Logo-PTR94

 

Les élèves de nos leçons de vélo pour adultes nous demandent souvent 1 vélo adapté à leur usage. Le vélo est 1 outil magique et qui facilite la ville, encore faut-il choisir celui qui convient à SON usage.

Composants d'un vélo

 Exemple de vélo non-équipé et au rendement faible (et donc confort faible à l’usage)

Le vélo (comme la marche) a des effets positifs massifs sur la santé : vous êtes prévenu, la sédentarité tue, le vélo beaucoup moins : 

Les bénéfices du vélo en ville largement supérieurs aux risques (Le quotidien du médecin). L’essentiel de l’étude qui le prouve.

On voit beaucoup de VTT en ville sur du goudron, ce qui n’est pas forcément le + pratique, rapide, ni confortable au quotidien. 1 VTC (Vélo Tout Chemin) est souvent + polyvalent, offre par défaut une meilleure position, protège mieux de l’eau, permet de transporter quelques affaires et de rester propre. Ils sont de mieux en mieux distribués en France. Certains sont tout équipés, prêts à rouler et peuvent être utilisés avec bonheur au quotidien. Ils sont 1 compromis poids / équipement souvent intéressant, souvent inférieurs à 17 kg tout en étant tout équipé et à prix grand public, ce qui n’est pas rien.

Les vélos hollandais sont très confortables et nécessitent 1 entretien moins fréquent que d’autres (la quintessence du vélo utilitaire), mais sont lourds (souvent 22 kg : comme 1 Vélib). Si votre trajet comporte des montées ou est long (au delà de 5 km par exemple), l’intérêt est moindre.

Il faut d’abord que chacun détermine :

1) son usage (balade, ou usage + fréquent ?) : on peut se contenter de moins bien voire moins confortable en balade

2) son budget : en dessous de 250€, se tourner vers l’occasion (bourses, exemples de ce printemps : bourses à venir : rentrez votre mail en haut à droite pour être tenu au courant) est une sage précaution (se faire conseiller si l’on y connait rien). Au dessus de 250€, le marché du neuf s’ouvre à vous (Décathlon, Giant, ou les vélos hollandais des marchands de vélo parisien). Un vélo fiable, neuf, de bonne qualité (c’est à dire léger : moins de 16 kilos, et avec des composants de qualité) et tout équipé pour un usage quotidien (porte-bagages pour porter facilement une ou des sacoches, garde-boues pour ne pas être mouillé si l’on roule dans une flaque, voire carter de chaîne : pas de gras de chaîne sur le pantalon, et éclairage) est difficilement trouvable à moins de 400€, même chez Décathlon). Le VTC (Vélo Tous Chemins) est le plus polyvalent.

Da manière générale, il sera difficile d’obtenir 1 confort correct ou une fiabilité à tout épreuve à très bas coût : il suffit de le savoir (le coût moyen d’1 vélo neuf en Allemagne, Danemark ou aux Pays-Bas est >500€, le nombre de kilomètres parcourus est à l’avenant : + de 1000 km / an et par habitant dans ces 3 pays, contre … 87 km / habitant chaque année en France : prix moyen autour de 250 € en neuf.

3) les priorités : confort ou vitesse ? Exemple : pneus larges dans le 1er cas (en savoir plus sur le confort à vélo) ; étroits dans le second. 1 juste milieu est possible bien sûr : à vous de trouver le compromis qui vous convient.

Voir déjà ces bons conseils de notre fédération, la Fub, pour choisir 1 vélo

  • Il faut enfin savoir que le vol n’est en aucun cas une fatalité, si l’on accepte de mettre le paquet en terme d’antivol (lire le comparatif, le banc d’essai), qu’on attache toujours son vélo à 1 point fixe. Il faut en tous les lire attentivement cet article et respecter ses 4 règles d’or pour arrêter de se faire voler son vélo en ville, ni même une selle ou une roue (vis anti-vandale, Pitlock etc). L’antivol de cadre (« menotte« ) peut être utile  en complément d’un bon antivol en U, mais elle ajoutera du poids.
  • Voir aussi notre article contre les crevaisons (choix du type de pneu notamment), notamment pour ceux qui ne savent pas (encore) réparer une crevaison.

Les vélos électrique et/ou pliant, et/ou vélo cargo /transport d’enfants seront détaillés dans des articles à venir sur ce site.

Lire aussi cette page résumant l’essentiel.

1 peu de vocabulaire technique : de quoi parle t’on ? Les principaux éléments d’un vélo :

Parties d'un vélo

Quelques accessoires qui ne le sont pas, qu’est-ce qu’un vélo « tout équipé » ? :

-> 1 porte-bagages pour pouvoir mettre une ou 2 sacoches (et/ou 1 panier à l’avant) : en savoir plus.

-> 1 carter de chaîne pour éviter les projections d’huile sur le pantalon, voire éviter que le pantalon ne se prenne dans la chaîne

-> des garde-boues (même sans pluie : je roule dans une flaque, mais je ne veux pas de traces dans le dos)

-> l’éclairage (obligation légale : que dit la Loi ?), la dynamo dans le moyeu est le mieux (pas de frottement, pas de pile, pas d’oubli de matériel, un éclairage puissant si besoin, etc), si votre budget vous le permet, elle se démocratise actuellement, c’est l’éclairage sans soucis : détails. Au pire, 1 éclairage amovible à pile, que l’on peut juger globalement moins pratique. Outre cet éclairage actif, l’éclairage passif (catadioptres) a tout son rôle à jouer, il est d’ailleurs obligatoire, à juste titre.

-> Pour sa sécurité, ajouter 1 rétroviseur (comparatif) dans le guidon ne gâche rien et facilite la vie en ville (risque d’angle mort de poids lourd : à contrôler souvent ; et gérer le dépassement d’une voiture et sa distance par rapport aux portières) : le rétroviseur est 1 + . A partir de 10€, parmi des marques reconnues et plutôt solides (métal plutôt que plastique), on citera Zéfal, et Mirrycle : dans les magasins de vélo, et par internet.

-> Concernant la béquille : si elle n’a qu’1 pied, on la fixera de préférence sur les haubans (partie arrière du cadre) plutôt que sous la base près du pédalier : de façon à pouvoir faire rouler le vélo en arrière, mais surtout à ce que l’ensemble soit + stable avec une ou des sacoches chargées (béquille de marque suisse Pletscher entre autres, solide). Si elle a 2 pieds (préférable en cas de transport d’enfants par exemple), elle est forcément sous les pédales : nombreuses marques, les vélos hollandais sont parfois munis de cette option bien pratique. Auquel cas 1 ressort de rappel de direction est très complémentaire de la béquille bi-pieds, pour que la roue avant reste tranquille à l’arrêt.

-> 1 compteur, au moins autant pour la vitesse instantanée que pour le kilométrage parcouru, voire pour sa vitesse moyenne (indicateur de forme)

Si l’on choisit un vélo nu (sans ces accessoires), non seulement il faudra les payer mais aussi les fixer 1 par 1. Pour certains il sera souvent impossible techniquement de les fixer (carter notamment) s’ils ne sont pas prévu d’origine (sauf le rétro et le compteur, jamais prévus).

Exemple de vélo tout équipé, avec les 7 éléments mentionnés ci-dessus, tout en restant relativement léger (autour de 16 kilos), en option cadre ouvert (ex cadre « femme ») :

tout équipé site

Le même vélo équipé pour transporter 1 enfant jusqu’à 22 kg (5 ans environ), le porte-bagages est passé devant, et la béquille a changé de place aussi (ne lui manque que le pare-jupe, pour le manteau long et/ou pour protéger l’enfant des rayons) :

transport enfant siege bebe site

Voir aussi cet exemple d’autre vélo tout équipé pour tout faire en confort, en légèreté (moins de 15 kg) : rien à rajouter à part éventuellement des pneus + renforcés contre la crevaison.

Toujours en très bien équipé mais très léger (la facilité et la légèreté d’un vélo de route, mais avec le confort et l’équipement d’un VTC , vélo de ville ou trekking), chez :

  • Aide au choix : Quel type de pneu pour le confort ? Quel type de fourche (à l’avant donc) : suspendue ou rigide ? Quel type de tige de selle pour le confort ? Quel type de selle (gel, cuir, formes, il est parfois long de trouver la selle qui convient) : Voir ici.
  1. homme ou « fermé » : + rigide mais pénible à enjamber
  2. dame ou « ouvert » : moins rigide, mais + facile à enjamber
  3. mixte : compromis entre rigidité du cadre et enjamber
  • Quelques généralités tirées du forum vélotaf, par 1 utilisateur averti :

Quel vélo choisir ?

Voici une compilation des conseils et infos qui reviennent régulièrement et qui devraient permettre de réduire la liste des choix possible.

A moins de faire de la descente, du trial ou du vrai VTT, il est déconseillé d’acheter un vélo avec une fourche suspendue : c’est lourd et ça fait pomper si elle n’est pas blocable. Des pneus larges feront le même résultat
Pour du vélotaf (aller travailler au quotidien avec son vélo) il faut envisager la pose de garde boue (pouvoir rouler dans une flaque d’eau sans avoir le dos sali) et de porte-bagages : le vélo choisi, si il n’en est pas équipé devra préférentiellement être équipé d’œillets.

Nous allons aborder les différents organes du vélo. Ceux qui n’ont pas envie de se prendre la tête peuvent passer cette section et aller directement aux solutions « toutes cuites », + bas.

Le cadre, ses différentes matériaux et géométries:
Épine dorsale du vélo, le cadre est un élément important, c’est aussi la partie la plus onéreuse d’un vélo.
A moins d’avoir un minimum d’expertise, on ne saura pas reconnaître forcément les différentes géométries (formes) et leur avantages/inconvénients, je ne vais donc pas m’étendre sur le sujet.
Par contre il est aisé de savoir avec quel matériau il est fait (je vais simplifier):

Alliage à base d’aluminium : 
Avantages : Inoxydable, « hydroformable », très répandu, léger (mais pas plus qu’un acier haut de gamme), bon marché.
Inconvénients : Raide (voir « tappe cul »), irréparable en cas de casse.

Carbone : 
Avantages : Inoxydable (normal ce n’est pas du métal), très léger, réparable dans une certaine mesure (reste « cassant »), sur mesure possible.
Inconvénients : Qualité variable, coûteux, réputé rigide (Dépend beaucoup des modèles. Difficile de s’y retrouver car la nomenclature n’est pas aussi claire que pour l’acier.).

Alliage à base d’acier
Avantages : Confortable (élasticité sauf pour le bas de gamme), réparable, sur mesure possible, prix accessible même pour du « bon acier » (à partir de double butted).
Inconvénients : Qualité variable (de l’acier Hi-ten « à ferrer les ânes » aux aciers modernes haut de gamme, notamment chez Reynolds ou Columbus), l’acier, ça rouille (sauf cas particulier).

Alliage à base de titane
Avantages : inoxydable, confortable et léger, sur mesure possible. 
Inconvénients : Très cher. 

Bambou :
Confidentiel. 

Pour vous aider à vous perdre un peu plus : selon la géométrie du vélo, un matériau réputé rigide pourra donner un résultat très confortable et inversement.

Les roues sont le 2ème élément clef d’un vélo :
En général peu abordées dans les spécifications, c’est pourtant un élément à ne pas négliger. Des moyeux de marque (genre Shimano) et des jantes doubles paroi sont un plus non négligeable. 
Il est possible de faire monter des roues à la carte mais le tarif est tout de suite plus élevé. Les gains en termes de solidité et de longévité sont pourtant non négligeable pour une utilisation quotidienne par tout temps ou un chargement important.

Le cintre (endroit du guidon où l’on met ses mains) :
La forme du cintre peut faire grandement varier l’expérience velotaf et reste personnelle :

Le cintre droit : 
Tout le monde a déjà roulé avec ce cintre. C’est facile à utiliser, sécurisant et donne une bonne maniabilité au vélo.
On ne peut pas faire varier la position des mains et cela peut être un handicap en cas de vent de face ou de sortie de plus de 10km (inconfort voir microtraumastismes)

Le cintre route :
Permet de changer la position des mains selon la situation et la forme. Idéal pour les longues sorties. L’essayer c’est l’adopter.
Peu rassurant pour qui ne l’a jamais eu entre les mains. Les freins ne sont pas accessible en position « cintre plat ». On peut remédier à ce défaut en y ajoutant des doubles commandes comme en cyclocross.

Le cintre moustache :
Idéal pour une position bien droite et une conduite « pépère ». Facilité de prise en main identique au cintre droit.
Inconvénients identiques au cintre droit.

Les cintres bullhorn et papillon (randonnée) :
Combine les avantages du cintre droit et du cintre route. Peut être un bon compromis pour les allergiques du cintre route qui envisagent des sorties de plus de 10Km.
Ici pas de leviers route. On y monte des manettes de vitesse et de frein type VTT.

La transmission :
Que l’on choisisse une transmission route ou VTT, l’important est d’adapter les développements en fonction du relief à affronter. Si l’on roule sur du plat et sans chargement important, 7 vitesses peuvent suffire largement. Par contre, sur un relief vallonné voir montagneux, il faut avoir une large palette de développement pour pouvoir affronter côtes, plat et descentes en tout sérénité.

Lire aussi cette synthèse claire

Vitesses dans le moyeu Arrière:
Peu d’entretien, pas de dérailleur avant, possibilité de changer de vitesses à l’arrêt. Facilité de passage (1 seule poignée)
Coûteux, entretien complexe.
Fabricants : Shimano, SRAM et ROHLOFF pour les plus fortunés.
Les plus répandues sont les shimano Nexus 3 et Alfine 8 et 11. Elles nous viennent des vélos hollandais, et se démocratisent sur les VTC (Vélos Tous Chemins) : possibilité à envisager sérieusement sur 1 vélo

Transmission classique (« dérailleur externe ») :
Shimano, SRAM et Campagnolo sont les 3 acteurs les plus connus. 

Pour s’y retrouver dans les gammes VTT (les chiffres sont ceux des pignons, ils sont donc à multiplier par le nombre de plateau, en général 2 ou 3, pour obtenir le nombre total de vitesses 3 x 8 = 24 est le standard actuel, sachant qu’on utilise pas toutes les vitesses , cf. lien ci-dessus)

3x8-croisementchaine

 

 

 

 

 

 

 

Shimano (par ordre de gamme croissant): 
Tourney –> 7 vitesses (roue libre à visser de fiabilité douteuse, à fuir)
Acera et Altus –> 8 vitesses
Alivio –> 9 vitesses
Deore, Slx, Xt et Xtr –> 10 vitesses

SRAM (par ordre de gamme croissant) : X5, X7, X9, X0 et XX

Pour s’y retrouver dans les gammes route :
Shimano (par ordre de gamme croissant): 
Claris, A050 et 2200 –> 8 vitessses
Sora –> 9 vitesses
Tiagra et 105 –> 10 vitesses
Ultegra et Dura ace –> 11 vitesses

SRAM (par ordre de gamme croissant) : Rival, Force, Red

Campagnolo : Veloce, Centaur, Chorus, Record, Super Record

Solutions toutes cuites :

Un VTC (Vélo Tout Chemin), solution polyvalente, pratique en ville, pas cher pour voir :
Vous roulez peu (quelques Km par jour) et vous voulez un vélo pas trop cher pour voir. 
Vous avez peur d’acheter un vélo d’occasion.
Les vélos Décathlon peuvent être un bon choix. Par contre, à moins d’en prendre soin, vous risquez de ne pas rouler très longtemps sans avoir besoin de faire les premières réparations (1000 Km à la louche).
Comptez 250 euros pour 1 vélo tout équipé. Il pourra déjà  vous durer 15 ans et vous rendre de fiers services.

Un vélo type « Fitness » ou Hybride :
Il existe une multitude de modèles et de marque. La philosophie reste la même : cadre alu, cintre droit. C’est fait pour aller vite souvent au détriment du confort sur les « longues distances » (>10Km).
Chez Giant ou Trek par exemple, les gammes escape et FX ont la cote. J’ai personnellement effectué des trajets de 2*9Km quotidien avec l’ancêtre des giant Escape et j’en étais pleinement satisfait jusqu’à ce qu’il me soit dérobé.
Cintre droit, cadre alu.
=> Prévoir un budget d’environ 400 euros (à voir avec un vélociste local)
Chez Cannondale le Bad boy a la côte.
Prévoir un budget d’environ 800 euros

De manière plus générale, vous pouvez aller entre 300 et 1000 euros pour ce type de vélo.

Un vélo pliant :
Idéal pour ceux qui ont besoin de mélanger transports en commun et vélotaf
Brompton réputé pour sa compacité inégalée. Avoir un Brompton c’est également faire partie d’une communauté très active.
Dahon, deuxième acteur le plus connu sur le forum. Avec des roues de 20 », ces vélos sont plus adaptés que les Brompton pour de longues distances.

Allez chercher dans les gamme de Brompton ou Dahon pour des valeur sûres budget entre 500 et 2000 euros.

 

Solution occasion de « petit vieux » en très bon état : 
Trouver d’occasion un vélo type randonneuse, demi course ou course dans un état proche du neuf acheté à un « petit vieux ».
Avantage : vous avez un vélo de très bonne qualité pour parfois un prix dérisoire vu la qualité (moins de 200 euros)
Inconvénient : Attention aux standards qui ont bien évolués depuis les années 70-80. Cela peut rendre une réparation ou une évolution bien compliquée cependant il existe des communautés actives prêtes à vous aider (conseils : tonton vélo, pignon fixe, velotaf et pièces : pignon fixe, briko bike, lbc)

Au final peu importe le vélo, ce qui compte le plus c’est de prendre du plaisir à rouler tous les jours. 
Je rajouterais une citation de mon grand père : « Même avec un vélo en carbone de 7 Kg tout équipé, quand la côte est là, il faut la grimper ».
Dans la mesure du possible, essayez un velo avant de l’acheter et essayez de faire vivre votre « local bouclard (marchand de vélo) » en achetant près de chez vous. C’est un peu plus cher que d’acheter sur internet mais un pro saura vous aiguiller et vous réglera votre vélo au poil. De plus il pourra en assurer l’entretien pour une somme modique.

Peu importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse 🙂

Merci pour vos commentaires ci-dessous, quelques sessions de réparation / atelier vélo par an sont à l’étude pour les élèves de la vélo-école : à suivre. La mécanique vélo n’est pas si compliquée avec 1 peu d’habitude et de bons conseils.

Publicités
Cet article a été publié dans Conseils. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour Les questions à se poser d’avant d’acheter 1 vélo

  1. erochet dit :

    oulala..je pensais qu’il était aussi facile d’acheter son vélo comme de faire du vélo! merci pour toutes ces infos. VU et ETRE VU est un point de sécurité qui me semble prioritaire, je vous propose aussi ce site,
    http://www.cyclociel.com/pieces_detachees/eclairage.htm#feu-led
    bonne balade à tous
    er

  2. sooooooooofia dit :

    nuuuuuuuulllll je commpren rien simplifer

    • Bonjour Sofia et merci pour ces encouragements 🙂

      On simplifie :
      1) choisir 1 vélo type VTC (vélo Tout Chemin) tout équipé : insister auprès de vendeur pour avoir un modèle à fourche rigide
      2) mettre au moins 300€ chez Décathlon, et 500€ chez Giant (meilleure qualité chez Giant)
      3) fuir Carrefour, Leclerc, et même Go sport
      4) acheter dès l’achat 1 antivol en U, à minimum 40€, voir les modèles dans ce comparatif :
      http://www.bicycode.org/pages-1/test_et_plaquettes/tests_antivols_2014_BD.pdf
      Puis toujours attacher son vélo PAR LE CADRE (la partie en métal au milieu du vélo) à 1 POINT FIXE
      5) si achat d’occasion type Le bon coin :s’y connaitre en mécanique lors de l’achat (et le choisir à sa taille hein)
      6) Ensuite :
      – pneus biens gonflés (fort)
      – selle assez haute
      – chaine en bonne état (dégraisser/nettoyer, puis regraisser)
      – régler son guidon pour qu’il soit à la fois confortable et aérodynamique (ça dépend des gens)
      – mouliner (pédaler avec une fréquence élevée quelle que soit son allure = choisir la vitesse la plus petite possible
      – choisir des pneus renforcés contre la crevaison si l’on ne sait pas réparer -ou qu’on aime pas réparer-
      Est-ce que c’est plus clair comme ça ?

      Ensuite, sécurité en ville, important :
      – rouler à 1 mètre minimum des voitures garées (pour que si la portière s’ouvre elle ne te touche pas) : 1 rétroviseur sur le vélo aide
      – rouler en dehors des angles morts de bus et camions (aussi bien vélo roulant que vélo à l’arrêt), nombreux sur un poids lourd :


      – prévenir avec le bras quand on veut tourner à gauche (être prévisible)
      – avoir de bonnes lumières et gilet jaune si besoin (être visible)

      Est-ce que c’est plus clair comme ça ?

      En gros viens au départ de nos balades : on va t’expliquer tout ça si tu demandes poliment

  3. St-Maur for ever dit :

    Bravo pour cet article qui est une bonne synthèse

  4. chimele dit :

    Bonjour,
    oui en effet trés bon article !
    Je cherche à acheter un vélo pour faire des ballades en campagne (afin de faire un peu de sport histoire de joindre l ‘utile à l’agréable) mais aussi me déplacer en ville, j avais opté pour un hollandais mais je vois que vous ne le conseillez pas trop pour des trajets de plus de 5km !
    Ce que j apprécie particulièrement dans le vélo hollandais c’est surtout la position droite, car je ne suis pas très à l aise quand je suis trop penchée sur le guidon
    Alors que me conseillez vous donc?
    Merci d avance

    • Bonjour, les principaux inconvénients d’un hollandais sont :
      – sa lourdeur
      – la position du dos très verticale, pas si confortable (appui vertical du dos sur la selle : aie aie aie, rappel :
      https://partagetarue94.wordpress.com/2014/12/13/le-confort-a-velo-cest-possible-douleurs-reglages-et-materiel-adapte/
      L’avantage du hollandais est le faible entretien (freins à tambour etc). Mais il ne suffit pas à compenser 1 guidon près du buste, qui peut s’avérer pénible.
      On pourrait le comparer à un tracteur : va lentement et consomme beaucoup d’énergie. Or l’énergie musculaire est précieuse, on essaie de ne pas la gâcher (moins d’effort = + de confort).

      Le choix d’un vélo est quelque chose de très subjectif, mais pour les raisons ci-dessus, on conseillera plutôt 1 VTC (Vélo Tous Chemins), de qualité, avec fourche rigide (pas de fourche suspendue), vélo que l’on pourra équiper aussi bien qu’un hollandais (porte-bagages, gardes boues, carter de chaîne, pneus renforcés contre la crevaison, rétroviseur, antivol, sacoches, choix de la selle, de la tige de selle, voire siège enfant, voire béquille double, voire ressort de rappel de direction).
      Donc il faut au minimum essayer sur quelques 100aines de mètres en magasin, et idéalement louer le vélo à le demi-journée pour le tester sur 30 km.

      Concernant la position, on peut sans doute trouver un compromis entre la position très droite (peu aérodynamique et qui ne permette pas d’appuyer fort sur les pédales : en cas de vent de face c’est la cata.), et la position horizontale (type vélo de course) où l’on voit rien et qui peut en effet faire mal aux cervicales. Voir le lien ci-dessus, et ce comparatif de 4 positions, assez clair, par une marque de vélos très confortable :
      http://www.patria.net/fr/4-vers-le-velo-de-vos-reves/1-assise/

      • chimele dit :

        bonjour,
        merci beaucoup pour ces enseignements bien utiles, je vais donc choisir le VTC !
        Bonne journée

  5. BÉNÉDICTE PAUL dit :

    Je vais reprendre le vélo après dix ans de « privation » pour raisons de santé… votre article m’a remis dans le coup pour mon choix imminet. Par contre on me propose, chez mon local bouclard deux modèles « trekking » mixte sympas, mais avec fourche règlable, et aussi vitesses tournantes sur poignées du guidon… Je n’ai jamais eu ces deux équipements, j’espère qu’il est facile de s’y adapter ? Merci pour vos conseils, et encore bravo pour l’article !

  6. Morzadec dit :

    Bonsoir, j’habite une petite ville ou l’on ne trouve que décathlon et un magasin giant, pas si mal vous me direz. J’envisage un escape 2 tout équipé â 500€ Plutôt qu’un décathlon à 460€ bien moins bon… Enfin mon point de vue ne vaut pas grand chose, j’ai arrêté le vélo pendant 19 ans et je reprends. Donc la techno vélo.. Que dalle.
    J’ai lu dans votre post que l’escape est pas top pour des trajets un peu longs. Je l’ai essayé et c’est clair qu’il faut avoir un fessier tout terrain pour un cadre aussi rigide. Je reste néanmoins accro a giant comparé à décathlon.
    Pour le même budget vous pourriez conseiller un autre modèle giant ou un top d’une autre marque.
    Mon utilisation: route+halage et surtout suivre mes enfants qui démarrent.

    Merci

    Morza

    • Bonjour. L’escape 2 n’est pas si mal que ça, en effet, et nettement supérieur aux vélos Décathlon (légèreté, qualité des composants, etc). Giant n’est pas le n°1 mondial pour rien.
      Donc un Escape 2, mais amélioré avec un choix de tige de selle adaptés, des pneus adaptés, et une pression régulièrement vérifiée, est un bon compromis :
      http://wp.me/p4cozs-v4
      Si un Big Apple Plus passe, à l’avant, il apportera un confort certain, à essayer (2 pouces de large maxi). Si ça passe pas en largeur, n’importe quel pneu qualitatif, en tringle souple, le + large possible -mais qui passe-, fera l’affaire, du type Marathon Deluxe :
      http://www.schwalbe.com/fr/tour-reader/marathon-deluxe.html

      Pour le « top » d’une autre marque, qui aura l’avantage principe d’être en acier de bonne qualité, et non en aluminium, confort au rendez-vous :
      http://www.cyclable.com/740-velo-randonnee-vsf-fahrradmanufaktur-t-100.html
      Encore 1 excellent rapport qualité-prix, et bien distribué en France (si, si , y’a des trucs confidentiels bien moins distribués).

      • Morzadec dit :

        Ok pour Faradmanufactur, j’ai même osé dépasser le budget en regardant le t500 voir le tx400. Bigre en tx400 la taille s’arrête à 52… Sont pas grands les allemands cette année.
        Je mesure 1.88 je sais qu’un taille L voir XL me convient, mais 52 c’est pour 1,80 Max…
        Me trompais-je?

  7. Y’ a pas de règle : faut tester.
    Sachant qu’à taille égale, la longueur de l’entre-jambe diffère d’un individu à l’autre.
    A tester donc, sur quelques 100aines de mètres minimum, et en réglant la potence à son goût.

    • Morzadec dit :

      Salut,
      J’ai testé un t300 en cadre 57, ça me botte bien.
      Par-contre le vendeur me dit que le frein HS11 est plus intéressant qu’un vbrake… Qu’en pensez vous?
      J’ai aussi testé le TX400 c’est bien mais le look est vraiment baroudeur… Et le cadre 52 est trop petit pour ma carcasse.
      Plus j’avance dans ma réflexion d’achat d’un vélo plus je réalise qu’avec 500€ t’as plus rien, mais aussi qu’au-dessus de 500 c’est pas toujours ça.

      • Bonjour. Les freins Magura : pas indispensables à notre avis, les freins V-brakes classiques sont déjà très efficaces. Là encore, histoire de goût.

        Le T300 est 1 vélo magnifique et très fonctionnel, l’intérêt majeur par rapport au T100 est de passer de la Transmission Alivio à la transmission Déore, au dessus en effet, pour les cyclistes exigeants. Le T100 en Alivio étant déjà 1 vélo magnifique avec lequel vous n’aurez (presque) aucun mérite à faire 100 000 bornes en 20 ans (5000 / an), dans un grand confort, et les doigts dans le nez. Il vous mènera loin.

        Et effectivement en neuf, pour 500€ « t’as pas grand-chose », sauf en aluminium, et encore : pas tout équipé.
        Mais dès 750 en acier, c’est le ticket d’entrée pour du très bon matos. Essayez-le sur une distance importante, puis n’hésitez pas à faire 1 retour d’utilisateur sur ce site.

  8. Rémy dit :

    Bonjour, tout d’abord très bon article ! Cependant le doute est toujours présent chez moi. Je voudrait un VTT qui soit bien dans les bois avec chemins entre les arbres, bosses etc, mais a la fois confortable en ville, car j’aime avoir le dos relativement droit. Que me conseillerez-vous ? je pense opter sinon pour un VTT mais plus grand afin d’être assez droit. Est-ce une bonne idée ?

  9. Chalimbaud xavier dit :

    Bonjour,
    Je fais 24 kms aller retour de velo 4j par semaine en velotaf + 50-60kms le weekend dans les entiers escarpés ou pas des monts du lyonnais.
    J’ai actuellement un gitane fitzroy 2.0 que jentretien depuis 2008-2009 mais les pièces pour pedaliers et transmission 3x7v se font rares.
    J’aurais souhaité changé de vélo et ameliorer ma position.
    On m’a conseillé un vtt type : bergamont revox 4.0.
    Au vu de mon utilisation est ce bien ?
    Passer de 26 a 29 pouces est ce favorable pour augmenter la distance de mes sorties ?
    Position du cintre différente mais mieux pour le dos et la vitesse?
    Merci en tt cas pour votre analyse ci dessus.
    Xavier

  10. bobalex8 dit :

    Bonjour, merci pour cet article très instructif! Je cherche à acheter un vélo de type fitness/hybride avec un cintre droit ou bullhorn dans une gamme de prix proche de 800/900 €. Mon utilisation sera pour des trajets domiciles/travail 15 km aller retour seulement mais avec beaucoup de côte. Je le faisais avec un Btwin forme 3 acheté 300 euros, mais le confort n’étant pas terrible, je viens de le revendre pour passer à une gamme au dessus.
    Petite aparté, j’ai malgré moi essayé un VAE pliable électrique, et j’ai été bluffé! Je suis jeune (29 ans) du coup je me dis que j’ai encore le temps avant de passer à l’assistance électrique, mais le côté « ne pas arriver au boulot en sueur à cause des côtes » m’interroge. Auriez-vous des conseils à ce sujet?
    En vous remerciant.

    • Bonjour, 1 VAE sera + cher, aura une autonomie moins grande qu’un fitness, mais sera + confortable. Le fait qu’il soit pliant est 1 + . Attention à la note dès que c’est pliant et/ou électrique : la qualité a forcément 1 coût.
      Outre l’avantage que vous indiquez, le VAE montre son intérêt pour transport de charges ou d’enfants.

      Le fitness : personne chez nous n’a ça. Ils ont une réputation de faible confort (« tape-cul): surtout car souvent, on ne peut pas mettre des pneus + larges que ceux prévus (ce pourquoi le cyclo cross a un avantage).

      Ce qu’il faudrait, c’est un fitness, mais auquel on puisse mettre une tige de selle à parallélogramme, et des pneus + larges (pour le confort), bref 1 VTC, Vélo Tous Chemins 🙂 mais aussi léger qu’1 hybride -en fourche rigide bien sûr-

      Mais faut essayer 🙂 On reste dans le compromis entre rendement et confort : l’1 ne devant pas réduire l’autre, compromis qui ne peut qu’être propre à chaque cycliste : faut essayer : en magasin, ou se faire prêter. Et le choisir à sa taille…

  11. bobalex8 dit :

    Je fais suite à mon dernier message, en vous donnant 2 modèles, quel est le meilleur choix entre le BTWIN TRIBAN 540 FB et le CANNONDALE BAD BOY 4 ?

    • Pas difficile 🙂 C’est le Cannondale BB4. Pour sauvegarder votre dos, ne pas hésiter à lui adjoindre :
      – une tige de selle à parallélogramme
      https://partagetarue94.wordpress.com/2014/12/13/le-confort-a-velo-cest-possible-douleurs-reglages-et-materiel-adapte/
      – des pneus pas trop étroits : compromis à trouver selon votre gout et votre revêtement
      – au besoin changer le cintre pour du + recourbé, ou du moins commencer par changer les poignées d’origine pour des poignées ergonomiques, type Ergon, de votre choix.
      Le poste de pilotage de ce genre de bestiole est nerveux, certains ne l’utilisent qu’avec des (demi)-gants cyclistes avec du gel dedans, pour amortir 1 peu tout ça.

      Bonne route. Tenez nous au courant de votre vitesse moyenne 😉

      Freins à disque, tant qu’à faire.

  12. bobalex8 dit :

    Merci beaucoup pour vos conseils, effectivement le confort sur les fitness n’est pas terrible, et lors de mes sorties, je n’ai pas été épargné par les mails de dos et poignets. Avez vous des modèles à conseiller sur les VTC légers?
    En plus du Cannondale, en fouinant sur le net, j’ai trouvé ces autres marques: Giant Rapid 1, radon skill 9, Lapierre shaper…avez vous une préférence pour l’une ou l’autre de ces modèles?
    Sportivement..

    • Bonjour.
      Pas de préférence. Giant est le n°1 mondial, et Cannondale a depuis des lustres une excellente réputation.
      Tous ces vélos semblent avoir 1 cadre en aluminium : ceci est 1 peut tape-cul, à contrebalancer par :
      > des pneus pas trop fins, et à tringles souples (voir le maximum que l’on peut mettre en section, en fonction du cadre (haubans), voire d’éventuels garde-boues. Marathon Supreme par exemple, si vous avez le budget. Ceci dépend aussi du revêtement que vous allez parcourir.
      > 1 cintre adapté (pourquoi pas 1 peu recourbé, le cintre 100% plat -perpendiculaire au cadre- est fatiguant à la longue). 2ème avantage du cintre 1 peu recourbé : des appuis moins sévères sur les poignets. Lire par exemple :
      http://mapage.noos.fr/ptis.trucs.sympas/choix_guidon_velo.htm
      > des poignées ergonomiques (anti-vibration), à doubler par des mi-gants de cyclistes si besoin
      >, une tige de selle, voire une selle adaptée (pour la tige, vous avez saisi ; pour la selle en revanche, c’est + subjectif : homme ou dame, selon l’angle du buste aussi, les goûts et les couleurs : gel ou cuir, ressorts ou non, etc). Ça dépend aussi si le travail de la tige de selle à parallélogramme vous suffit ou pas.

      Avec tout ça, vous aurez 1 vélo rapide… mais confortable.

      Et gare aux mails de dos -:)
      Bref, faut tester, pour se faire une idée. Bonne route.

  13. mikel dit :

    Bonjour, et surtout merci beaucoup pour ce super article et votre site 🙂
    Je voulais vous demandez ce que vous pensez du Giant escape 3 city et lui préféreriez vous le fahrrad manufaktur t100 et pourquoi ?
    merci d’avance

    • Le Giant Escape City est un bon vélo pour le budget que le français est prêt à mettre en moyenne dans 1 vélo neuf. Et il est en fourche rigide, et tout équipé : c’est tout bon (seul 1 bon éclairage à piles type Cateye, avant et arrière, est à rajouter ensuite).

      Le Fahrrad Manufaktur T100 a cependant 1 meilleur équipement :
      -> cadre + confortable
      -> passage des vitesses + fluide (et + de vitesses)
      -> éclairage à demeure sans piles et sans frottement, et qui fonctionne à l’arrêt (comme 1 Vélib) : dynamo dans le moyeu.
      Tout cela justifie la différence de prix entre les 2
      C’est le ticket d’entrée pour un vélo en acier de bonne qualité (confort), et le type même du vélo à tout faire.

      Le meilleur compromis est la version sportive du T100, le T100 S -potence et cintre = guidon + sympa-, dont on cherche encore les inconvénients : il serait dommage de ne pas l’essayer (appeler les 4 magasins de la chaîne « Cyclable » à Paris, ou Rando Cycles Porte de Vincennes, si vous êtes en Ile de France, sinon, se renseigner chez les marchands -ou par correspondance si vous êtes sûr de la taille.
      Avec des pneus adaptés c’est un vélo dynamique, mais sans sacrifier au confort, et sans rogner sur l’équipement pratique / utile au quotidien :
      – porte-bagages
      – garde boues
      – éclairage inclus
      – béquille

      Allez, pour chipoter, il lui manque 1 rétroviseur, va. Pas compliqué à rajouter.

      • mikel dit :

        Franchement convaincu ! Merci beaucoup j’essaie de trouver ou l’essayer des demain 🙂

  14. Lina dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article mais étant totalement profane je dois vous avouer que je suis tout autant perdue.. 🙂
    J’aimerais acheter un vélo pour l’anniversaire de mon mari, essentiellement pour aller à la gare et au boulot avec, sachant qu’entre, il peut rencontrer des chemins pas très « lisses ». Bref son vélo il en rêve depuis un moment alors j’aimerais ne pas faire n’importe quoi. Ni lui, ni moi ne nous y connaissons vraiment.. En utilisant les vélos disponibles vélib à Paris, il me dit qu’il a mal au dos et qu’il « ressent » la route, qu’il veut un VTT qui amortira plus les chocs et qui a des roues plus grosses, puisque avec les roues fines de vélib il glisse assez souvent au moindre petit obstacle/pluie. Dans son idéal alors il aimerait quelque chose avec des suspensions pour amortir les chocs et les vibrations, et non pas avec fourche rigide. Je pense personnellement que tous ces désagréments sont plutôt dus au fait que ces vélos sont bien usés au quotidien et pas réglé à sa taille (il fait 1m87), mais comme je l’ai dis… je ne m’y connais nullement.
    Je lis avec attention les conseils que vous donnez, et j’aurais souhaité pour lui un VTC plutôt qu’un VTT… m’enfin.. je ne sais pas/plus. Que faire?

    Merci bien

    • Bonjour. 1 VTC (Vélos Tous Chemins) est + polyvalent su’un VTT (Vélos Tout Terrain). Seul le VTC permet à la fois 1 rendement correct sur route, et d’aller là où y’a pas de goudron.

      Si l’on est sensible au confort + qu’au rendement Lina, on peut le choisir avec des pneus relativement larges, type ballon, explication :
      http://wp.me/p4cozs-v4

      et une tige de selle suspendue de qualité (à parallélogramme, voir le même lien ci-dessus à lire attentivement), et pourquoi pas une selle de qualité.

      Bref faut essayer tout ça.

      La fourche (autour de la roue avant) suspendue ne se justifie que pour une pratique VTT ou descentes, et pour un budget très élevée. Dans les cas contraires : la fourche rigide s’impose. Des pneus LARGES, éventuellement A TRINGLES SOUPLES, GONFLES AU MINIMUM DE LA PRESSION RECOMMANDÉE (et donc regonflés tous les 15 jours), ET POURQUOI PAS DES (MI-)GANTS DE VÉLO ET DES POIGNÉES ERGONOMIQUES, ET BIEN SUR LA TIGE DE SELLE SUSPENDUE ASSURERONT 1 TOP CONFORT :

      Les dos d’ânes, nis de poules, pavés etc ne seront plus 1 problème.
      Il est à noter que les poignées ergonomiques de qualité s’adaptent sur tous types de cintres.
      Il à noter que le VTT de par la forme même de son cadre n’est pas le vélo le + confortable au monde. Il est fait pour passer partout (pratique bien particulière), et a été surtout à la mode dans les années 80.

  15. matt75 dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article très enrichissant !
    Moi, je cherchais un vélo urbain puisque je vis à Paris et j’en avait marre du métro !!
    Je voulais un vélo rigide, de bonne qualité et original. J’ai acheté mon vélo chez Bamboocyclette, un vélo urbain en bambou. J’en suis très satisfait et le recommande à tous les parisiens !
    http://bamboocyclette.com voici leur site internet 🙂

  16. Manu dit :

    Argh !! plus je m’informe et plus je gamberge !!
    Voilà j’ai revendu mon VTT pour envisager l’achat d’un vélo dit trekking (moins « mortel » pour mon dos car discopathie ).
    Les vélos envisagés proviennent de la marque Trek (suite discussion avec un des revendeurs que je compte, peut être, choisir) et sont les X300,T300 et T500.
    Le pb de mon questionnement est qu’avec mon VTT j’avais de temps à autres des courbatures/douleurs bas du dos et coude(je suppose dû aux vibrations).
    Là je compte opter pour un minimum/maximum de confort. Mon utilisation serait environ 60% route/ville et 40% chemin de terre (car je fais un peu de photo et donc j’aime m’évader dans la nature) ….. MAIS je gamberge sur la fourche …. rigide ? non rigide ?
    J’entends dire que la fourche n’absorbe pas forcément toutes les vibrations surtout les faibles alors est ce bien utile au final ?

    Auriez vous une piste de reflexion à me donner pour que je puisse enfin me décider.
    Merci d’avance.

    • Bonjour.
      On lira avec intérêt, afin d’éviter les vibrations, sans perdre en rendement ni en légèreté :
      http://wp.me/p4cozs-v4
      On conseille en effet de choisir 1 modèle avec fourche dite rigide, mais avec des pneus adaptés : larges, et gonflés au mini de ce que recommandé, si possible en tringles souples… + cintre adapté, poignées adaptées, (mi)-gants etc.

      On essayera donc (5 magasins à Paris, une 30aine de revendeurs en France, aller voir sur le site de VSF les « dealers », en anglais) : un vélo à fourche rigide mais cintrée et en acier (souple donc, qui absorbe).
      En sportif :
      http://www.cyclable.com/13531-vsf-fahhrradmanufaktur-t-100s-velo-de-randonnee.html

      En + pépère (mais – d’entretien)
      http://www.cyclable.com/13530-vsf-fahrradmanufaktur-t-100-nexus-8.html

      Vu leurs équipements : rien à ajouter ensuite, c’est du tout compris. Et pour quelques kilos de moins qu’1 vélo hollandais.
      On veillera à leur offrir au moins 1 bel antivol, et à l’attacher correctement en toutes circonstances, y compris au domicile :
      http://www.bicycode.org/tests-antivols.rub-21/les-4-regles-d-or.rub-22/

      Si discopathie, on n’hésitera pas a fortiori à avoir une (tige de) selle adaptée. Quelques éléments encore : http://wp.me/p4cozs-v4

      • Manu dit :

        Je viens juste de voir votre réponse, j’avais pas dû activer la notification!!
        Merci pour avoir pris le temps de répondre, je vais jeter un oeil à vos liens.
        J’ai un commerçant qui vends du Fahrrad sur Nantes, en fait j’hesitais entre Trek/Fahrrad/Cube/KTM (marques dispos dans les mags de vélo nantais que je connais).
        Encore merci 😉

  17. Fredo dit :

    bonjour,
    Je viens de contacter un mag de vélo nantais (bo vélo) et en demandant si ils dégraffait le prix d’une tige de selle pour en mettre une à tie parallélogramme le gars m’a dit que cela me ferait gagné que 7 à 8€ sur un T100 …… je trouve cela très peu ou alors la tige parallélogramme a un tarif très élevé. Votre avis SVP.
    Merci d’avance.
    Fredo.

  18. Nadim dit :

    Vraiment Grand bravo pour ce blog mais surtout la réactivité et la réponse à toutes les questions! Chapeau

    • Bonjour. C’est un plaisir. La meilleure récompense pour nous, outre votre merci, est une adhésion à l’association. Rubrique : Accueil > Adhésion :
      https://partagetarue94.wordpress.com/adhesion/

      Mais aussi et surtout vos demandes réitérées d’aménagement cyclable à votre mairie notamment. C’est en montrant la demande qu’on espère pouvoir se rapprocher des standards néerlandais, danois, ou même strasbourgeois. Il y a tant à faire en France, quelle que soit votre région.
      2 grandes fédérations y œuvrent depuis des années :
      http://www.fub.fr/
      http://www.af3v.org/

      Enfin, vous pouvez, à titre bénévole, avoir 1 des ces 3 activités :
      1. Le bonheur d’apprendre à des adultes à faire du vélo, liste non exhaustive :
      http://www.fub.fr/reseau-fub/velo-ecoles

      2. Ou participer à 1 atelier vélo, carte :
      https://www.heureux-cyclage.org/La-liste-des-Ateliers-Velo.html

      3. Ou organiser des balades à la portée des familles, dans votre quartier.

      Dans les 3 cas, vous vous enrichirez au contact des autres, et modestement vous donnerez vous aussi le gout du vélo autour de vous.
      Nous croyons, humblement, en cette dynamique, en ce cercle vertueux.

  19. Manu dit :

    Bonjour,
    Étant sur Nantes je viens d’aller jeter un œil à deux boutiques « l’atelier du cycle » sur Vertou mais rien d’exposé hormis quelques VTT et courses, et « Bo Vélo » à Nantes même où j’ai pu essayé deux vélos le Fahrrad T100 et le T500 ( vu que j’étais intéressé par ces deux là et par le T300).
    Le T500 m’a bluffé niveau dynamisme mais mon dos et mon fessier n’ont pas apprécié et comme j’ai une discopathie il faut que je fasse gaffe.
    Le T100 est pas mal même si j’ai du mal avec ce cintre car j’avais un VTT avant donc ça change la position mais c’est sans doute mieux pour mon dos par contre il est moins dynamique que le T500 mais c’est logique.

    Donc aujourd’hui j’hésite entre le T100 et le T300. Mon usage sera de la route (ville ou campagne) avec des bifurcation dans des chemins de terre lorsque je me balade ou fait un peu de photo.

    Je compte toutefois ajouté une tige de selle à parallélogramme SUNTOUR (comme vidéo vue sur un autre post de ce blog) et une selle SMP TRKMan gel. Le T300 faisant 200e de plus que le T100, le vendeur m’a gentillement expliqué les différences qui amène à ce tarif. J’ai vu aussi que le T300 était plus lourd que le T100 alors que je pensais l’inverse.

    http://www.cyclable.com/737-velo-randonnee-vsf-fahrradmanufaktur-t-300.html
    http://www.cyclable.com/740-velo-randonnee-vsf-fahrradmanufaktur-t-100.html

    Pourriez vous m’aiguiller pour finaliser mon choix svp ?
    Merci d’avance.

  20. L’idéal serait en effet de demander à essayer 1 T 100 s (quitte à lui mettre un cintre ville recourbé, en demi lune, et légèrement rehaussé après achat, pour avoir le beurre et l’argent du beurre).
    Mais 1 T 100 est parfait aussi, il est modulable + facilement sans connaissances techniques poussées, et sans achats supplémentaires.

    Il y a différentes positions à tester, avant de trouver le compromis confort / rendement :

    Nous ne sommes pas loin de penser que ce sont les 2 centrales qui offrent le + d’avantages et le moins d’inconvénients :
    ET préservation de l’aérodynamisme (maudit vent de face), ET confort par une répartition des appuis (mains et fesses) ET confort du dos (à la fois lombaires, cervicales et fesses, ce que ne permet pas la position buste vertical).

    Mais c’est propre à chacun, dont faut essayer 🙂

    Faut aussi choisir une tige de selle qui convient et + classiquement une selle qui convient.
    Celle-là par exemple :
    https://www.decathlon.fr/selle-flx-gelflow-id_5919000.html
    a conquis quelques hommes et quelques dames. A tester

    • Manu dit :

      Merci de votre réponse, j’étais parti sur le T300 mais au final si un spécialiste me conseille plus le T100 (effectivement modulable) je vais peut être rester raisonnable niveau budget surtout que je compte ajouté une tige de selle à parallélogramme SUNTOUR et une SMP TRKMan gel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s