Absence totale de concertation quant à la nouvelle D19 à Créteil et Maisons-Alfort.

Absence totale de concertation D19 Créteil Maisons-Alfort 01 03 2015

Absence totale de concertation D19 Créteil Maisons-Alfort 01 03 2015

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Absence totale de concertation quant à la nouvelle D19 à Créteil et Maisons-Alfort.

  1. BikePower dit :

    Ok, j’ai la réponse à ma question postée sur l’autre article relatif à la D19…
    On constate bien la même chose à peu près partout quant à la concertation, malheureusement.
    Les mentalités évoluent très lentement et les assos qui pourraient aider à la prise en conscience sont assez rarement mises dans la boucle… Pour la DDE et les aménageurs, le vélo est encore dans leur esprit un engin de vacances et de balade estivale, et pas du tout un moyen de transport. Les décisions sont de surcroît très locales, et l’on peut observer des frontières de départements où les vélo-routes sont interrompues parce que l’un des dept n’est pas « intéressé » par l’accueil du trafic vélo… un peu comme si une ligne TGV ou une autoroute s’arrêtait brusquement pour redevenir une voie « TER » ou une route départementale…
    Bref, encore un sacré boulot devant nous !

    • @ BikePower, vous dites : « Pour la DDE et les aménageurs, le vélo est encore dans leur esprit un engin de vacances et de balade estivale, et pas du tout un moyen de transport. »
      C’est exactement ça, la cause de nos soucis quotidiens, et l’origine de la discontinuité cyclable qui affecte l’Ile de France.
      Or des études ont montré la corrélation entre kilométrage d’aménagements cyclables, et proportion des déplacements à vélo, ce qui n’étonnera personne.
      Quand sur des voies on préfère mettre 2 voies de circulation (voire 4), et du stationnement des 2 côtés, soit 4 voies voitures voire 6 largeurs voiture, pour … 0 voie vélo, ce comportement en dit long sur la motivation de certains décideurs et techniciens.
      Les mêmes qui nous bassinent à longueur d’année avec le développement durable et l’éco-mobilité. Les mêmes 🙂

      Ça suffit. D’autant qu’une Loi existe, pour les cas où l’on se moque ouvertement du monde, Article L228-2 du Code de l’Environnement :
      http://www.fubicy.org/spip.php?article18

      • Chatmoine du latran dit :

        Excellente analyse de «  » partage ta rue 94 «  »…!
        A suivre Messieurs les politiques….!

  2. Lerolle hervé dit :

    bien vu ! ce tronçon est effectivement infect et très dangereux pour les cyclistes (et les piétons) car priorité y a été donnée au trafic routier (entrées / sorties de l’A86)
    il y a beaucoup à revoir !
    en plus c’est un site que la Ville de Créteil envisage d’aménager dans la perspective du « Grand Paris » (gare de l’Echat)
    c’est l’entrée de ville de Créteil et de Maisons-Alfort
    pour une fois, il faudrait que les 2 villes, l’Etat …et les associations travaillent ensemble pour des déplacements de qualité en « modes actifs »

  3. olix dit :

    C’est déjà mieux que rien, mais une fois de pus il faut se rendre à l’évidence : les décideurs sont dans le clientélisme perpétuel. Un peu de poudre aux yeux pour calmer les clampins à vélo et fermez le ban.
    Au risque de se répéter, les pistes cyclables sur les trottoirs sont une double absurdité au regard de l’effet escompté :
    – aux piétons qui doivent faire doublement attention et voient leur espace légitime se réduire,
    – aux cyclistes qui doivent se faufiler à petite vitesse et slalomer entre les piétons, poussettes et autres véhicules garés comme des m…. sur les trottoirs .
    Roulez tranquilles chers automobilistes, les piétons et cyclistes s’étriperont sur le côté quand vous passerez votre chemin.
    De plus, cette politique, ces choix, ces décisions confortent encore plus les automobilistes que la place du vélo est sur les trottoirs et non sur la route. Combien de fois ai-je entendu des personnes motorisées me faire la morale en me disant que les vélos c’était sur le trottoir!

    Pas de scoop ici, les politiques manquent de courage.

    La pratique du vélo ne décollera réellement que lorsque le choix de la chaussée séparée, au détriment des motorisés, sera FAIT;

    • Vu le caractère très (auto)routier du lieu, très inhospitalier actuellement pour les vélos (5 voies dans le sens Créteil -> Maisons-Alfort, quand ce n’est pas 6 avec la voie d’insertion pour l’A86 :
      http://goo.gl/maps/lVpcx
      contre 0 aménagement cyclable et des voies qui se superposent, on espère cependant que ce qui va arriver début 2016 améliorera nettement l’existant (ce qui ne sera pas difficile en effet) 🙂

      On notera cependant que la piste cyclable bi-directionnelle -même sur trottoir- entraîne la suppression d’une voie de circulation motorisée, ce qui va dans le bon sens. Sauf à repenser totalement ce lieu maléfique : comment faire une piste dans les 2 sens, sur la chaussée, alors que la voie est en sens unique pour les voitures ?

      Restera encore, après (on ne sait pas quand) :
      – à créer 1 aménagement cyclable sur cette ex N19 au nord (Maisons-Alfort) comme au sud (Boissy en totalité, Limeil, Sucy, Villecresnes en totalité, Marolles en totalité, Santeny)
      – à mettre sur le paquet sur le stationnement vélo (non seulement aux gares, mais aussi pourquoi pas de petites unités d’arceau vélo -parking- à chaque carrefour, et avant chaque passage piéton)
      – à mettre les panneaux de jalonnement cyclable
      – à traiter la D19 dans le sens Maisons-Alfort -> Créteil, car à terme c’est très direct pour aller de Créteil L’Echat / Mondor, future gare de métro du Grand Paris, à tout le centre de Maisons-Alfort :
      http://www.openrunner.com/index.php?id=4659486
      http://goo.gl/maps/LZ5iO
      – à supprimer les panneaux Stops débiles sur l’ex N19 à Créteil entre rue de Brie/rue Gabriel Péri, et Avenue Lafférière (Mondor)

      Une fois tout ça réalisé, ça commencera à ressembler à quelque chose pour les cyclistes, toujours plus nombreux à se déplacer ainsi dans cette zone dense, à juste titre.

      • olix dit :

        Traiter la direction Maisons-Alfort Créteil, avant que la gare de la ligne 15 arrive, n’est pas une mince affaire et de toute façon les vélotafeurs empruntent des chemins bis pour contourner ce coupe gorge (en prenant la passerelle de la rue Victor Hugo par exemple).
        Cependant, la meilleure façon, au vu de la difficulté technique de réaliser une piste vélo sur le tronçon M.A. Créteil de la D19, serait de réunir les pistes au même endroit, c’est-à-dire sur la 4 voies du sens inverse ( Créteil M.A.). Je pense que ce sera le cas, mais malheureusement parce que les décideurs auront choisi l’option piste sur trottoir.

        On va me dire qu’on réclame le beurre et l’argent du beurre, mais avec un peu d’ambition, une piste à chaussée séparée bidirectionnelle vélo serait souhaitable et réalisable (faute d’être réaliste politiquement parlant).

        C’est certes une avancée, les lieux auront l’air moins hostiles et les vitesses seront réduites, mais pourquoi diable les décideurs persistent-ils dans leurs erreurs?

  4. C’est l’oeuf ou la poule : les cyclistes doivent’ils précéder les aménagements cyclables, ou ces derniers les cyclistes ?
    Sujet de bas de philo 2025 : vous avez 4 heures…

    D’ici là, toute demande sociale de citoyen doit être exprimée à l’élu (individuellement ou collectivement), et à la presse régionale : prendre cette peine. C’est encore + important que d’adhérer à une association vélo.

    Il faudrait que les décideurs entendent les cyclistes, à défaut de voir les vélos : et pour cause pas assez nombreux : cercle vicieux.
    Mais tout vient à point qui sait attendre :

    Malgré des élus pour certains un peu durs de la feuille.

  5. Bertout dit :

    Bonjour
    Vous dites: « On notera cependant que la piste cyclable bi-directionnelle -même sur trottoir- entraîne la suppression d’une voie de circulation motorisée, ce qui va dans le bon sens »
    Méfiance, le partage du trottoir avec les piétons doit etre l’exception. Or cela devient la règle avec le département du 94.
    J’utilise chaque jour la piste bi-directionnelle av.du prof. Cadiot passant devant le Simply market:
    conflit d’usage assuré! c’est trés dangereux, de plus actuellement la végétation est au max et l’on a vraiment peu de visibilité. Amenagement du Département certainement non concerté avec les utilisateurs!
    Avez-vous eu une suite à votre courrier? merci
    Vous pouvez également utiliser ce formulaire de contact
    http://www.valdemarne.fr/contact
    J’ai relayé sur Twitter

    • olix dit :

      Bonjour,
      Je confirme que les pistes sur le trottoir sont génératrices de conflits avec les piétons. Comment leur en vouloir? Le peu d’espace qu’ils ont est réduit pour laisser passer des véhicules qui roulent parfois vite. Je connais bien ce passage particulier entre les rues Busteau et 11 Novembre 1918 qui passe devant le Simply et oui elle est dangereuse : visibilité réduite au printemps et été car aucun entretien, on se prend les branches dans les yeux. La piste passe à 2/3 mètres de l’entrée du SImply, aberrant.

      C’est aux voitures qu’il faut reprendre de la place, pas aux piétons. Messieurs les élus un peu de courage

      • Tiptopdu dit :

        Je confirme, j’y passe chaque soir : itinéraire dangereux avec des buissons de mauve arborescente, très décoratifs, mais également très envahissants : la piste disparaissait dessous…

        PTR 94 a alerté les gestionnaires la semaine dernière. Quelques jours plus tard, les buissons étaient taillés. Bien! Pour combien de temps? L’avenir nous le dira.

        De votre côté, n’hésitez pas à écrire aux élus : plus ils reçoivent de courrier d’usagers, plus ils ont tendance à réagir…

        Nous avons également attiré leur attention sur la nécessité de mieux choisir ses plantations et de sensibiliser les maires à ce sujet : mieux vaut prévenir que guérir…

        Pour le courrier, je laisse notre président répondre 🙂

        Pour le reste et à titre personnel, je partage votre aversion pour les pistes sur trottoir… Ceci étant, lorsqu’elles ne sont pas sur trottoir, elles servent le plus souvent de place de parking bis (voir par exemple l’avenue De Lattre de Tassigny à Saint-Maurice)…

        Bref, on a encore beaucoup de travail et besoin de bras : rejoignez-nous!

  6. Bonjour. Suite au courrier et communiqué de presse, on a en effet eu une réponse (ça sert à ça), sous forme de ce qu’on aurait du avoir depuis le début : une réunion, autour de plans géants, où l’on a pu donner notre sentiment, sur les vues en coupe et plans de masse.
    Sentiment globalement positif -au vu de la situation très autoroutière du lieu.

    Nous avons rappelé notre souhait de pistes « au niveau du trottoir » (comme à Copenhague : le long de la chaussée), et non « sur » trottoir (éviter au milieu du trottoir), pour les raisons si bien énoncés + haut.

    Nous escomptons malgré tout, dès les mois à venir, une fois les travaux terminés, une bien meilleure continuité cyclable entre Maisons-Alfort et Créteil, sur cette ex-Nationale 19 (et une meilleure vitesse moyenne pour les cyclistes, c’est important).

    Nous continuerons à être vigilants sur tous les points, auprès du Département, mais aussi des villes, et de la presse :
    -concertation en amont 🙂
    -parkings vélos qualitatifs et en quantité (Gare Métro Ligne 8 + futur métro Ligne 15, mais pas seulement : commerces et carrefours aussi, rôle des Maires en l’occurrence)

    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Metro_Paris_M15-plan.svg

    -sécurisation des trajets piétons et PMR, et limitation du risque de conflit d’usage entre tous
    -continuité cyclable
    -alentours cyclable de la future Gare, y compris prolongement rue Victor Hugo (accès direct au centre ville de Maisons-Alfort), futur gros morceau
    -jalonnement cyclable, départemental et communal… pour flécher intelligemment
    -etc

    Il va sans dire que cette action associative, gagne à être relayée par des actions individuelles, de citoyen, il faut sans cesse revenir à la charge, pour faire valoir nos droits les + élémentaires, exemple dans la même ville :
    http://wp.me/p4cozs-1TK

    L’implication des simples citoyens, y compris au sein de leurs conseils de quartier, est nécessaire, pour de meilleurs résultats à venir : y compris auprès des Maires, où les cyclistes ont 1 sacré rôle à jouer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s