Transporter des enfants à vélo : les solutions

Logo-PTR94

Nous avons vu dans un précédent article les sacoches, pour transporter des affaires / des marchandises. Voyons maintenant qu’il est assez facile de transporter un enfant à vélo au quotidien, à condition :

  1. de mouliner (choisir une vitesse où la cadence de pédalage est très élevée : 100 tours de pédalier / minute si besoin).
  2. d’avoir  les accessoires qui changent la vie, notamment lors de la phase chargement / déchargement.

Les solutions :

1° Siège classique, de 9 mois (dès que l’enfant tient sa tête tout seul), à 6 ans environ. Exemples de siège pour cet âge. Avantages : facile à mettre en oeuvre, pas cher, amovible selon les modèles, peut équiper plusieurs vélos si besoin, léger. Inconvénients : centre de gravité relativement haut (surtout gênant à partir de 2 enfants), enfant non abrité du vent / du froid / de la pluie, sauf poncho spécial : exemple 1, exemple n°2.

1bis Siège spécial jusq’à 9 ans ou 35 kg, dits « Junior » : Voir une gamme de sièges hollandais qualitatifs. On en trouve des moins onéreux dans les boutiques type Décathlon (de Marque Hamax, etc), qu’ils soient amovibles ou pas : avantage ou inconvénient en ville, à vous de voir. Certains sont antivolables (par un petit cadenas à clé ou à code : certains de marque Bobike ; ou une clé : certains de la marque Yepp). Les sièges Qibbel ont bonne réputation, car ils sont relativement légers : à vous d’essayer et d’infirmer ou de confirmer nos dires.

Installer un siège dit « junior » (de 5 ans jusqu’à 10 ans) :

2° Long tail (« longue queue ») : vélo normal mais avec porte-bagages arrière rallongé, type Kona Ute, Yuba Mundo.

Kona Ute. Source : pariscargobike.com

Ces vélos sont économiques pour le service qu’ils rendent (et rapides à vide vu leur poids contenu), mais le centre de gravité est haut : c’est un paramètre à gérer, en charge. Une béquille de qualité, adaptée, type Ursus Jumbo, ainsi qu’un ressort de rappel de direction (disponibles ici ou , et dans les magasins Holland Bikes par exemple) sont souhaitables, afin que ça reste un plaisir (ces 2 accessoires peuvent être précieux dès que l’on transporte ne serait-ce qu’un enfant, sur un vélo classique dans son siège). Lire des retours d’utilisateurs.

Source : pariscragobike.com

Les 3 solutions ci-dessous sont incontournables avant 9 mois, pour les bébés, lorsque l’enfant ne tient pas encore sa tête, assis, sur la durée (et nécessité de hamac ou coque spécialisées) :

3° Remorque : le ou les enfant(s) sont alors protégés des intempéries (et peuvent emmener une peluche ou un livre). Jugée parfois encombrante en ville (notamment les modèles 2 places : large), elles n’en restent pas moins : économiques, et amovibles du vélo tracteur si besoin. En revanche parfois difficile à antivoler en ville au quotidien. Parmi les marques reconnues : Charriot, Croozer, et bien d’autres. Elles peuvent être à fond souple (le + fréquent), ou rigide (avantage : permet aussi le transport de marchandise sans crainte de percer le fond). Elles peuvent être suspendues (ressort/lames/élastomères), ou non. Dans ce dernier cas, pourquoi ne pas opter pour des pneus type ballon pour garantir l’amortissement (type Big Apple ou Big Apple plus, de chez Schwalbe). La remorque fait l’unanimité pour les randonnées, éventuellement en alternance avec le siège vélo. Certaines sont particulièrement logeables, et permettent aussi d’emmener un vélo d’enfant. De nombreux accessoires existent : pare-soleil, accessoires pour caler les très jeunes enfants. Voir détail en bas d’article.

4° Biporteurs : comme 1 triporteur, mais en + léger, et avec moins de frottement donc de résistance au roulement : 2 roues au lieu de 3. Véhicules très en vogue au Danemark et aux Pays-Bas, ou le cyclisme utilitaire en famille n’est pas un vain mot. Lire les avis des usagers. Parmi les marques connus : Bakfiets, Bullit, etc.

Source : Wikipedia

5° Triporteurs : très logeable, difficilement contournable à partir de 3 enfants inclus. Lourd évidemment (autour de 40 kg à vide, selon les modèles), l’assistance électrique est un plus. Les marques réputés sont Christinia Bikes, Nihola, etc.

Source : Wikipedia

6° Tandem : dès que l’enfant est assez grand pour pédaler et se tenir au guidon, au poste de stocker (derrière)

Source : voyageforum.com

7° les solutions type Follow-me, et Trail Gator : le vélo d’enfant est attelé à 1 vélo d’adulte. Nous n’avons pas testé : vous le faites et vous nous dites ci-dessous ?

« Follow Me ». Source : flibuste.net

Source : Trail Gator

Liens utiles concernant les vélos-cargos

Lien utile : Comment transporter les enfants à vélo Holland Bike

Une visite assidue du site Amsterdamer vous permettra de découvrir encore d’autres solutions de transports d’enfants à vélo (« 3ème roue », tandem enfant devant, autres). Dans tous les cas, un antivol solide est requis.

Dans tous les cas, le protège cou pour enfant peut être un plus (comme en voiture).

Dans tous les cas, certains accessoires changent la vie :

  1. un pare-jupe évitera que l’enfant coince une partie de son corps dans les rayons de la roue  (et aux manteaux long ou jupes de causer 1 accident bien sûr)

    Pare-jupe. Source : norauto.com

  2. une béquille double, dite « bi-pieds », vissée sous le pédalier, assurera une bonne stabilité, notamment les très larges une fois ouvertes, type Ursus Jumbo

    Béquille à large ouverture. Source : Flickr

  3. un ressort de rappel de direction rendra la béquille double agréable à utiliser (pas de risque de retour violent de la roue avant à l’arrêt, risquant de déstabiliser l’ensemble)

Source : amsterdamer.fr

On peut, simultanément, apprendre à un enfant à faire du vélo, dès 2 ans et 1/2 avec une draisienne (vélo sans pédale ET SANS STABILISATEURS : SANS « PETITES ROUES ». Savoir dire non aux roulettes), draisiennes dont l’usage se démocratise en France, avec lesquelles l’apprentissage est souvent très rapide, et occasionnant moins de chute qu’avec les roulettes additionnelles, suivant une méthode éprouvée : d’abord l’équilibre, puis le pédalage (vidéos).

Tous ces vélos s’essaient dans les magasins spécialisés, notamment ceux haut de gamme et ceux orientés vélo utilitaire, types vélos hollandais. Egalement lors des rassemblements annuels, Paris et Nantes pour les meetings français en 2015.

Source : Nantescargobike.fr

Détails remorques :

A) les remorques d’enfants

  • Il en existe de différentes qualités, des monoplace (1 enfant) ou 2 enfants (biplace). . Retours d’usagers : Chariot.

    L’archétype de la remorque à tout faire : ville mais aussi randonnée au long cours. Remorque qualitative, et suspendue : la Chariot Corsaire, 2 places.

    Fixation au vélo du modèle Chariot Corsaire : rotule. Non compatible avec certaines béquille percées dans le cadre. Source : lecyclo.com

    Croozer, suspendue, ou non (comme ci-dessous) :

    Remorque de marque Croozer, modèle Duo

    Fixation d’une remorque CROOZER Duo, sur axe de roue arrière. Source : Expemag.com

Fixation de remorque Croozer : compatible avec béquille qui sont fixées au cadre (aux bases) par perçage. Source : Mistervelo.com

Verdict : ces 2 modèles sont bien pratique à l’usage, la Corsaire conviendra mieux en cas de grands enfants (plus de place pour les jambes), et pour loger tout ce qui accompagne les enfants, et les courses.

Un autre modèle existe chez la marque Croozer, mais en version suspendue :

Une remorque enfant à bac rigide (archétype du modèle de qualité) pourra plus facilement être transformée en remorque de marchandises -pour aller à la déchetterie-, et sera a priori plus durable : les enfants peuvent marcher sur le fond s’il est rigide, alors qu’un fond  souple peut être percé (le cas de la majorité des remorques pourtant).

B) Par ailleurs:  Les remorques pour les courses : marchandise, ou bagagères (voyages).

Comparatif en images de remorques de voyage. Quelques liens pour voir, tester, ou acquérir une remorque :

Roulez roulez petits bolides.

Source : ibikestrasbourg.com

De quoi remplacer une 2nde voiture.

Source : pariscargobike.com

Publicités
Cet article a été publié dans Conseils. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Transporter des enfants à vélo : les solutions

  1. Goudal dit :

    Bonjour,
    je souhaite acquérir un vélo simple et surtout CONFORTABLE, n’ayant pas les moyens d’acheter un électrique, pour transporter mon bébé de presque 2 ans chez sa nounou puis à l’école, tous les jours. Je pense mettre un siège arrière qui dure plus longtemps qu’un à l’avant et ne me gênera pas pour pédaler. J’ai commencé à me renseigner sur les vélos types VTC qui me semblent les plus adaptés à mon mode de vie, mais je suis franchement larguée dans les prix, les marques, les descriptions techniques, et les commentaires divers des internautes…..d’autant plus que je souhaiterai le garder plusieurs années ! Je n’y connais RIEN en technique de vélo, ne suis absolument pas sportive, mais ce serait pour faire des trajets genre chercher deux trois courses, partir en balade le long de la Loire,dans les sentiers forestiers, utiliser mon vélo plutôt que prendre le bus de banlieue etc. J’habite près de Nantes.
    La seule chose que je sais c’est que j’ai absolument besoin d’une béquille (voire double béquille?), d’un porte-bagage,d’un garde-boue, de sacoches ou paniers (livres de bibliothèque etc), de sonnette et éclairage nocturne, etc, bref je veux une bicyclette légère tant que faire se peut et ÉQUIPÉE aussi bien qu’un vélo de ville, tout en pouvant rouler sur des chemins caillouteux ou peu aménagés…:).

    Je peux rajouter tous ces éléments en sus après l’achat d’un bon vélo, mais j’appréhende le coût final… si le vélo en question coute déjà 700 euros ou 800, je ne suis pas rendue ! Sans compter les équipements pour bébé (siège, cape de pluie et casque au minimum). je vois sur votre site ce vélo qui revient :vélo de ville « VSF Fahrradmanufaktur T-100 » et celui de la marque « Kalkoff ». Avez-vous un MODELÈ POTENTIEL à me conseiller ou une marque? Si je vais dans un magasins spécialisé, je vais les trouver « très beaux » mais j’ai bien peur de me faire avoir en achetant n’importe quel modèle pas forcément le meilleur choix pour moi au final ! Les vendeurs sont sans doute très compétents,mais bon je me dis qu’ils restent des vendeurs avant tout :)et je vois bien qu’un décathlon ne me conviendra pas et sont de piètre qualité finalement ? pouvez-vous m’éclairez de vos lumières avant que je me noie dans les sources d’infos en tous genre?

    J’ai apprécié la clarté de vos articles en tout cas, merci d’exister et dommage qu’il n’existe pas « partage ta route » dans le 44 !
    Sophie

    • Bonjour.
      Les vélos Fahrrad Manufaktur T 100

      et les « Vélo De Ville »
      L40

      et A40

      sont tous 4 d’excellents modèles, tout équipés, lumières incluses, relativement légers, confortables assurément, au tarif encore abordables.

      À noter, si enfant, un cadre bas, que l’on peut enjamber facilemetn, est un plus, au moins cadre trapèze, voire cadre ville, col de cygne, souhaitbale

      On les protégera correctement contre le vol :

      et les fera graver de suite :

      Vélos à tester sans attendre.
      Système de vitesse à choisir, en fonction de votre dénivelé.
      Option fourche rigide recommandée.
      À noter, il existe au moins un équivalent dans le 44 : Place au vélo à Nantes :
      http://placeauvelo-nantes.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s