Plus que 6 jours pour revoir la Tégéval dans « Silence ça pousse »

c115_11logo-ptr94-petitLa future voie verte entre Créteil et Santeny « 20 km de nature » a eu l’honneur de l’ émission « Silence ça pousse ». Pour la visionner encore quelques jours : à partir de la minute 36, et jusqu’à la minute 40.

 

 

tc3a9gc3a9val1

On remarque que la future Tégéval aura un trajet bien moins rectiligne que l’actuel Chemin des roses : la TGVal sera certes plus agréable que la chaussée pour relier un point A à un point B, mais sera t’elle compétitive en terme de vitesse moyenne à vélo, ne serait-ce qu’en semaine, pour aller travailler, ou rejoindre à vélo une gare RER ? A l’échelle de notre grande métropole.

A 2 pas du Carrefour Pompadour, la passerelle de la Tégéval s’élève désormais au dessus de la voie rapide N406, et est annoncée comme ouvrant au public ces semaines-ci, elle permettra aux piétons, vélos et fauteuils d’éviter le Carrefour Pompadour et la Passerelle de la basse quinte, ou le pont de la D102 et du bus 393 qui comme on le voit comporte une piste cyclable depuis quelques années, afin de relier le Lac de Créteil et Valenton, la Plage bleue et Val Pompadour.
A terme, cette passerelle sera aussi très utile pour aller à vélo de Créteil à Choisy en évitant complètement le carrefour Pompadour, via la piste cyclable sur la RD 104 rue du Moulin de la Tour, un récent franchissement relativement calme de la N6, puis une navigation sur l’actuel parking Fly/Atlas, devant, ou derrière le long des voies de chemin de fer.

Cette passerelle sera peut-être nommée passerelle Angela Davis.1-8-copier1

Depuis 2010, à l’instar d’Angela Davis, avec la ténacité qui est la sienne, pour cette future voie verte à 60 millions d’€, qui sera totalement praticable en 2020, afin que cette future réalisation soit un succès pour tous, nous demandons sans relâche, pour les cyclistes quotidiens et utilitaires :

un revêtement :

- roulant
- praticable aussi en saison humide
- et donc facile à entretenir
- idéalement séparé des piétons (au minimum par une couleur différente au sol, et de préférence physiquement) afin d’offrir pour les déplacements à vélo une vraie alternative à la N19/D19 de Santeny / Servon à Créteil (Base de loisirs, Lac), via la forêt de Notre-Dame et le Bois de la Grange, le tout dans avec une sécurité maximale :
Des cyclistes quotidiens et des piétons (avec d’éventuels chiens plus ou moins tenus en laisse) ne se déplacent pas à la même vitesse, il faut limiter le risque d’accident bête.

Une future voie verte :

- accessible aux personnes à mobilité réduite, aux carrioles et vélos spéciaux : halte aux  chicanes exagérées.

- très bien fléchée à l’intérieur comme à l’extérieur, y compris vers les gares RER voisines -qui acceptent les vélos, contrairement aux métros), à commencer par Créteil Pompadour RER D- , et les voies vertes déjà existantes (essentiellement le Chemin des roses, les berges de Seine à Alfortville, et la Liaison verte le long du Réveillon, perfectible) à proximité. Ceci afin de se repérer, et de montrer qu’à vélo c’est possible.

p1040153_640x480_1

Exemple de jalonnement de cyclable de qualité

 

- Des franchissements nommés :  Ponts, Passerelles, Tunnels etc. Il s’agit de les identifier, pour qu’ils soient identifiables par le plus grand nombre. Baptiser un pont, un tunnel, c’est nommer un point de repère sur carte, mais aussi sur place, d’autant plus utile pour cette voie verte qui soufre pour l’instant d’un manque de lisibilité.

 

1-81

Exemple de passerelle qui si elle n’était pas nommée, ne pourrait pas se retrouver sur une carte ou un GPS, et pourrait même être confondue sur place avec une autre : non à l’ambiguïté. Oui aux points de repère. En l’occurrence passerelle sur la rivières l’Yerres, à Boussy Saint Antoine (91).

Source :  http://wp.me/p4cozs-2ag

- accessible de l’extérieur à vélo, y compris pour les enfants, et pas seulement depuis L’Ile de Loisirs (Lac de Créteil) et depuis Santeny, mais également depuis les zones d’habitations tout le long de la coulée verte, actuellement peu cyclables par manque d’intérêt du personnel politique pour le sujet, maillage cyclable très lâche, exemple :

  • notre demande à la Madame la Présidente du SMER (et Maire de Villeneuve St-interdit_sauf_veloGeorges) de respecter dans sa commune le décret de 2008 quant aux doubles sens cyclables : ils sont en effet obligatoire en Zone 30, or aucune zone 30 de Villeneuve ne comporte actuellement de sens interdit sauf vélo : c’est donc la question de l’accès à vélo à la Tégéval qui est posé (et de l’évitement des artères, pour certaines non cyclables, de Villeneuve, que ce soit la N6 localement autour de la Gare, ou la D232 tout aussi inhospitalière au quotidien, tout comme la D138 ou D229). Au delà même du décret, il est instructif de constater ce que recommande l’Etat ? y compris au delà : en voie à 50 km/h maxi ? Car tout le monde n’habite pas au pied de la Tégéval, il faut pouvoir y accéder à vélo un minimum, en shuntant les artères polluées et bouchées, par un réseau dense de doubles sens cyclables, comme Villecresnes l’a fait, par exemple.

Ce sont les propositions que nous avions faites récemment : voir en détail et en images.

Entre temps l’Etat demande même, à juste titre, la mise en double sens cyclable de tout voie limitée à 30 km/h maxi (et non pas simplement les zones 30, et les zones de rencontre) : Voir pages 5 et 6.

Nous pensons que l’aspect mobilité ne doit pas être omis dans ce beau projet esthétique ludique et pratique, que le vélo balade/promenade ne peut pas se substituer entièrement au vélo utilitaire, plus rapide, dans le respect et la sécurité de tous les usagers de la voie verte : piétons, cyclistes, fauteuils roulants. Vous pouvez vous aussi, en tant que cyclistes quotidiens, montrer cette demande sociale, rappeler une fois de plus ces légitimes doléances au SMER dans la boite à idées, mais aussi aux élus, à commencer par Mme Sylvie Altman, Maire de Villeneuve et Présidente du Syndicat mixte, par courrier et/ou demande de rencontre.
Notre expériences depuis une dizaine d’années nous montre que ces évidences sont loin d’en être pour la quasi-totalité de nos élus. Quid du maillage des réseaux express vélo (REV) en Ile de France ?

Rappel des villes concernées : Créteil, Valenton, Limeil Brévannes, Yerres (91),  Villecresnes, Marolles-en-Brie, Santeny, Mandres-les-roses [et Servon (77) pour la connexion avec le Chemin des roses].

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Plus que 6 jours pour revoir la Tégéval dans « Silence ça pousse »

  1. Je suis passé sur une Tégéval assez déserte ce dimanche pluvieux… C’est vrai que certaines barrières sont piégeuses, pas seulement pour les vélos spéciaux : sur Valenton il y avait des barrières en bois dont les poteaux verticaux étaient équipés d’une signalisation rouge/blanc voyante (pas les traverses amovibles en travers du chemin malheureusement). Plus loin, la piste cyclable est coupée sur toute sa largeur par des chicanes en acier de petite section, peintes en gris sombre… sur fond de ciel gris plombé. (je ne sais pas mettre de photo ici)
    Je suis modérément bigleux pour un quinqua, mais je pense qu’un vélotafeur matinal/vespéral a moyen de se faire mal avec de genre d’obstacle sans visibilité !!
    De plus la chicane est tellement serrée, que les vélos ‘normaux’ passent en tout terrain ou sur le trottoir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s