Retour sur la balade »en file indienne »

logo-ptr94Ce samedi 23 juillet avait lieu une courte balade sur la partie orientale de la future « Tégéval » voie verte en construction, et autour.

 

 

IMG_20160723_143657428_HDR (Copier)

Derniers préparatifs (gonflage et chaine) et réglages (selle) des vélos à la Mairie de Périgny

tc3a9gc3a9val1

Tégéval, en vert : en construction. (Coulée verte du chemin des roses : déjà praticable)

Voir une carte en grand

Au programme, très peu de voitures pour cette boucle de 12 km (voir le parcours bien agréable) :

  • Les maraîchers de Périgny : km 2
  • La « ferme bio du plateau briard » (poulets et œufs) : km 3.5
  • La ferme éducative de Mandres, voir plus bas : km 5
  • Le chemin derrière la piscine découverte de Villecresnes, Bois d’Auteuil : km 6
  • La Maison de la nature : km 10.5
23 07  2016

Itinéraire

Agrandir l’itinéraire.

L’absence de revêtement a empêché d’aller tâter du chemin des Meuniers et Chemin de Villecresnes (entre TGV et N19, aux confins de Villecresnes et du golf de Marolles) ; du Mont Ezard / de la vallée du Réveillon, ainsi que du Chemin Paris Bastille. Ceci alors que l’avant-projet de la Tégéval, proposé lors du récent appel à projets (document instructif mais volumineux : p.192 à p.203) annonce ce tronçon déjà « praticable ». Nous pensons qu’il l’est en effet pour des piétons, mais pas pour des cyclistes. Ce document nous annonce un Chemin Paris Bastille « aménagé » en 2026 – 2028 (dernière tranche).

Bref nous sommes restés sagement sur du terrain relativement praticable, pour nous, pas de cyclocross (vidéo), donc.

Cette question du revêtement est essentiel pour nous, non seulement pour le cycliste utilitaire / quotidien, mais aussi pour le cycliste de loisirs en l’occurrence. Ceux qui s’intéressent à la question trouveront leur bonheur dans ce long Catalogue-des-revetements-VVV_v4_CG78. Le (l’absence de) revêtement a des conséquences sur :

  1. le confort du cycliste
  2. sa vitesse moyenne et donc la distance qu’il peut raisonnablement parcourir
  3. son équipement : habits (poussière)
  4. l’équipement de son vélo – dont la largeur des pneus -voire le type de vélo, et donc le type de pratique cycliste envisageable

Puis c’est l’arrêt à la maison de la nature de Périgny :

IMG_20160723_165624949_HDR (Copier)

Halte à la Maison de l’Environnement de Périgny

Prochaine balade au départ du plateau briard : encore un petit kilométrage, visite de la Ferme éducative traductionnelle de Mandres les roses, qui fait ses portes ouvertes, encore un peu de « Tégéval » donc. Samedi 30 juillet rendez-vous 14h30 Mairie de Périgny. Un temps sur place pour les ateliers, visites, sur le modèle de la dernière édition. Affiche :

13754328_1045748682145928_7041836997864590122_n

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité, Balades. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s