Fermeture des voies sur berges ? Non, ouverture

A Paris, le long de la Seine, alors que de nombreuses pétitions ont été mises en ligne, par des élus comme des particuliers, « contre la fermeture des voies sur berge », nous affirmons  qu’il ne s’agit pas d’une « fermeture » mais bien d’une ouverture de ces voies, anciennement fermées aux piétons et cyclistes et qu’il était serait grand temps de les leur ouvrir.

 

sous-les-ponts-de-paris-1

Nous voulons pouvoir aller travailler et nous déplacer facilement à vélo (et nous y balader le reste du temps) loin des voitures qui nous pompent l’air, et traverser Paris à une vitesse moyenne correcte. Nous souhaitons un partage équitable entre les différents mode transports, et considérons que la place prise par les voitures est exagérée (circulation comme stationnement), et se fait au détriment des autres.

Nous ajoutons que  certains des élus de banlieue à l’origine de ces pétitions ou communiqué de presse ne manquent pas d’air : leur propre politique pour favoriser les déplacements à vélo utilitaire au sein de leur ville depuis des années est déplorable (exemple 1 : St-Maurice . Exemple 2 : St-Maur . Exemple 3 : Maisons-Alfort. Exemple 4 : M.Schwartzenberg anciennement à Villeneuve St-Georges, le ridicule ne tue pas apparemment :

  1. Absence ou quasi d’aménagements cyclables dont les doubles sens cyclables
  2. absence de continuité cyclable par choix, par volonté politique depuis des décennies
  3. absence de jalonnement cyclable
  4. absence de vision globale absence d’objectif chiffrés, absence de culture du résultat
  5. absence d’ambition quant au stationnement vélo dans les Plans Locaux d’Urbanisme (PLU) voire du stationnement vélo sur voirie : on laisse les gens se faire voler leur vélo faute de points fixes : bravo
  6. absence de subvention à l’achat de vélo cargo et/ou électrique
  7. absence de verbalisation du  stationnement désormais  » très gênant » et sanctionné comme tel sur piste cyclable notamment

La liste est longue, malgré des demandes en ce sens des associations locales depuis plus de 12 ans : il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Nous sommes donc favorable à l’ouverture des berges aux usagers parmi les plus vertueux, et qui n’intoxiquent ni n’écrasent les autres. Ceci aux réserves prêts déjà émises :

  1. Quid de la cohabitation vélos- piétons et donc du Réseau Express Vélo vanté à Paris ? Nous en sommes encore bien loin
  2. Quid des accès vélos aux berges désormais ouvertes aux vélos ? L’association historique MDB tire la sonnette d’alarme à ce sujet.
Publicités
Cet article a été publié dans Actualité, Aménagements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Fermeture des voies sur berges ? Non, ouverture

  1. Tiptopdu dit :

    Au demeurant, il est étonnant/intéressant de constater que l’opposition à l’apaisement des berges provient principalement d’élus de la petite couronne, dont les ressortissants (dont je fait partie) peuvent se rendre pourtant très facilement (et beaucoup plus rapidement) à Paris sans voiture.
    En bref, des élus qui ferait mieux de lutter pour plus de transport public et plus d’accessibilité à ces derniers.
    Mais une approche constructive est toujours plus facile qu’une opposition systématique, ceci expliquant sans doute cela…

  2. Skandal dit :

    « et traverser Paris à une vitesse moyenne correcte. »

    Pour le coût, ça c’est complètement raté…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s