Complémentarité vélo et Téléval Câble A (téléphérique Créteil – Villeneuve SG) : contribuer jusqu’au 28 octobre 2016

logo-ptr94Derniers jours pour contribuer, chacun est invité à le faire ICI en ligne.

plan-de-situation-2

Futur Téléphérique (horizon 2020 -2022 ?) entre Pointe du Lac (Terminus Métro ligne 8 Créteil) et le Bois matar (Villeneuve St-Georges) via Limeil qui a connu une explosion démographique (quartier Temps durables entre autres), et Valenton.

320px-chamonix-mont-blanc_-_le_tc3a9lc3a9phc3a9rique_de_l27aiguille_du_midi_21

Illustration : un téléphérique

Lors de cette consultation publique, L’association PTR94 dépose la contribution suivante, au sujet du Téléval, « Câble A » :
 Nous souhaitons une insertion réussie de ce nouveau mode dans la chaine de mobilité́ et donc une complémentarité́ exemplaire avec le vélo, réel moyen de transport au quotidien, que ce soit seul ou couplé avec un transport en commun, a fortiori dans des zones relativement mal desservies en transports en commun, où le vélo a déjà toute sa place, malgré un stationnement illégal permanent sur la piste cyclable RD102 rendant difficile voire impossible localement (angle RD136 / RD 102) l’usage de la piste cyclable (parfois pendant 24 mois d’affilée) :
Se pose la question du rabattement à vélo vers les arrêts Câble A, le vélo permettant un rayon d’action à efforts et vitesses égales au moins 4 fois supérieures à la marche.
A ce titre nous demandons :
  1.   L’accessibilité́ à vélo pour chaque station et jusqu’au lieu de stationnement et aux cabines (d’exclure le port des vélos dans des escaliers et donc l’usage de marche, tout comme celles de sas poussettes/PMR en panne et non réparés, ou sans oblitération d’un ticket mais sur appel à un guichet non occupé ou non occupé à certaines heures du services : ce qui revient à une discrimination inacceptable, comme actuellement dans certaines gares RER D : Brunoy), c’est à dire une réflexion approfondie sur la continuité cyclable (pistes, bandes, double sens cyclables, lutte contre la vitesse) et ses implications
  2.   Des stationnements courte et longue durée à chaque station, type Véligo, et une signalétique expliquant au grand public comment, en image, lutter contre le vol de vélos, dans le cas des appuie-vélos / arceaux vélos, qui sont complémentaires des stations Véligo, qui ne peuvent suffire seules.
  3.   La possibilité d’embarquement des vélos dans les cabines (strapontins ?), comme ce sera possible dans le Téléphérique de Brest, et comme ça l’est déjà dans celui de Coblence
  4.   Une réflexion exigeante et suivie des faits quant au jalonnement cyclable, dont l’importance n’est plus à montrer, qui fait l’objet d’une Fiche ARENE IDF, et de subventions régionales sous conditions. Dans les 2 sens : Vers le Câble A , et depuis le Cable A vers les pôles environnants
  5.   Un raccordement cyclable exemplaire, continu avec la voie verte « Tégéval » qui sera livrée dès 2020
 Voir la vidéo officielle :

 

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité, Aménagements, Evènements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s