200 € par vélo électrique, le versement c’est maintenant

logo-ptr94Aprèsvc3a9lo-copier certaines communes val de marnaises (et Paris) qui subventionnaient le vélo à assistance électrique et/ou le vélo cargo, l’État s’y met :

Le Décret n° 2017-196 du 16 février 2017 relatif aux aides à l’achat ou à la location des véhicules peu polluants vient d’être publié, il instaure une prime pour les VAE (Vélos à Assistance Électrique) d’un montant de 20% du prix d’achat, dans la limite de 200 €.
Voir les conditions, la date limite, etc  : https://goo.gl/pESlKA
cp-vae-200-e-1
cp-vae-200-e-2
Plus que jamais, oui le vélo c’est comme la marche, mais 4 fois + vite et donc 4 fois + loin, à effort égal. C’est très pratique seul, ou couplé à un transport en commun rapide (RER ou bus dans son couloir). Pour rappel le vol n’est pas une fatalité, ni la crevaison.
Enfin, l’Etat semble prendre conscience que le vélo utilitaire au quotidien, notamment en ville, ou à la campagne avec itinéraires avec le moins de voitures possible :
  1.  est un instrument puissant de santé publique : une pratique quotidienne prévient en partie la sédentarité, l’obésité et d’autres maladies de civilisation (certains cancers, diabètes, maladies coronariennes AVC Accident Vasculaire Cérébral, etc) et donc d’économies de santé. Cf le développement « vélo sur ordonnance », qui se développe chez les médecins.
  2.  est un des instruments de politique publique de lutte contre la dégradation de la qualité de l’air
  3. est une solutions aux bouchons et difficultés de stationnement
  4. soulage le porte-feuille des ménages
Faire ses courses sur roues, aller au travail, vélo seul ou couplé avec un transport en commun, se déplacer à une vitesse moyenne de 18 km/h, etc etc…
Manquent encore la continuité du réseau cyclable, finement maillé, le réseau express vélo (les services de l’Etat recommandent…) à l’échelle d’une métropole aussi dense, bouchée, et instationnable que celle du Grand Paris et au delà, la réduction des vitesses, une politique volontariste de stationnement vélo à domicile en immeuble et au travail, devant les lieux recevant du publics et aux carrefours, l’éducation dès le plus jeune âge
et quelques services aux cyclistes.
Le vélo pour tous ceux qui peuvent ? Chiche.
En savoir plus sur cette mesure.
Télécharger le communiqué de presse en pdf :
Ecouter l’interview du président de notre fédération :
Publicités
Cet article a été publié dans Actualité, Conseils, Evènements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 200 € par vélo électrique, le versement c’est maintenant

  1. Tiptopdu dit :

    Bonjour,
    20% : bien! Limité à 200 euros : pas bien…. Surtout en sachant qu’il faut au moins débourser 1500 euros pour avoir du bon matos. Bref, encore une fois, on enfume le cycliste (et je reste poli).

    • L’Ademe a pondu une étude sur les bénéficiaires des subventions au vélo électrique :

      Télécharger :
      – toutes les infographies
      http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/infographies_par_service-services_velos_ademe.pdf

      l’étude complète :
      Les services suivants ont été analysés :
      – la location de vélos classiques,
      – la location de vélos à assistance électrique (VAE),
      – les systèmes d’aide à l’achat de VAE,
      – les vélos-écoles (structures s’adressant principalement aux adultes et ayant pour but d’apprendre ou réapprendre à circuler à vélo),
      – le stationnement sécurisé intermodal en gare,
      – le stationnement sécurisé intermodal en milieu urbain,
      – les services vélos en entreprises.
      – Les ateliers d’autoréparation de vélos et les systèmes de vélos en libre-service ont également été analysés mais uniquement sous l’angle de l’offre.

      Là :
      http://www.ademe.fr/etude-devaluation-services-velos

  2. Tiptopdu dit :

    Bonjour,

    Et merci!

    La première chose qui me saute aux yeux c’est que l’Etat dans le cadre de son aide (plafonnée à 20% du coût d’achat et 200 euros, non cumulable avec une autre aide) est largement en dessous de la moyenne : en bref, nos dirigeants n’ont pas pris beaucoup de risque. Ca illustre la volonté qui les anime en matière de diffusion du vélo en général et du vélo électrique en particulier…

    La seconde, ce sont les motifs d’utilisation : ça casse les idées reçues et l’image du seul vélo-loisir -bobo (le dernier qualificatif étant souvent utilisé sur les forums par un(e) vieux(vieille) mâle(femelle) cinquantenaire/soixantenaire bas du front pour qualifier les usagers autres qu’automobilistes qui utilisent « sa » route…. je sais, j’ai moi aussi mes stéréotypes… 😉 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s