Pistes cyclables : à l’Est, rien de nouveau ?

Non, ce n’est pas un article de plus sur les coronapistes temporaires mais sur le réseau des pistes cyclables permanentes que les collectivités territoriales – département , territoires, villes- entretiennent et font évoluer. Il nous arrive souvent de dénoncer les nombreuses insuffisances du réseau cyclable, on ne va pour autant bouder les avancées. On va en faire un bref tour d’horizon en se limitant aux pistes cyclables en site propre de la partie orientale du département (en rive droite de la Seine).

La voie verte piétons-vélos longeant la D101, à Bonneuil et Limeil-Brévannes, est quasiment terminée. Cet itinéraire Nord-Sud permet de rejoindre la D1 à Bonneuil et la rue Albert Garry à Limeil, en passant au-dessus des voies ferrées et en-dessous de la voie rapide N406. Cette voie verte de 800 mètres de long a été réalisée par le département pour un coût de 3 millions d’euros. Une concertation a eu lieu avec les associations d’usagers et le projet a bénéficié d’un soutien financier du gouvernement au titre de la résorption des discontinuités cyclables. C’était un parcours très dangereux, il ne l’est plus ! Les cyclistes commencent déjà à l’utiliser alors que les marquages au sol ne sont pas encore posés et que les bas-cotés ne sont pas encore végétalisés.

Un peu plus au nord, l’avenue d’Oradour sur Glane à Bonneuil a été dotée d’une piste bidirectionnelle toute neuve cet automne, sur une longueur de 270 m environ. Les travaux en cours avenue de Verdun, dans le prolongement de cette piste, indiquent que la piste y sera prolongée ces prochains mois pour offrir 500 m de parcours protégé aux vélos, en liaison avec la piste de la D19.

La coulée verte piétons-vélos de la Tégéval a été jalonnée sur les sections existantes (par exemple dans la traversée du parc de l’ile de loisirs à Créteil) . Des sections supplémentaires ont été ouvertes à Limeil. Il reste encore des discontinuités à combler dans le tracé à Valenton, Limeil-Brévannes et Villecresnes.

A Sucy en Brie, la rue Montaleau est maintenant pourvue d’une piste cyclable qui permet de grimper de la gare RER de Sucy-Bonneuil vers le plateau en étant protégé de la circulation motorisée. Un regret : cette piste est interrompue par une barrière difficile à passer avec une carriole ou avec un vélo cargo, et n’aboutit pas directement au Chateau de Sucy d’où partent d’autres pistes cyclables.

Plus au Nord, à Chennevières, l’avenue de Coeuilly possède une piste cyclable monodirectionnelle qui, sur 550 mètres, protège avec un séparateur les cyclistes à contresens dans cette voie en zone 30.

L’itinéraire cyclable de la rue Jean-Baptiste Oudry à Créteil qui était dangereux à cause des racines d’arbres et des poteaux bas en béton, a été complètement refait par le territoire GPSEA et la Ville de Créteil. Sur environ 900 mètres entre le Centre des Impots et le mail F. Mitterrand, le revêtement a été refait, les traversées de rues ont été reprises et la signalisation a été remise aux normes, pour un coût d’ensemble de 946600 euros. Les pictogrammes vélo limitent le risque de trouver des piétons sur le passage des vélos et réciproquement. On peut regretter un léger manque de continuité à cause des transitions entre piste cyclable et voie mixte piétons-vélos, mais c’est une réalisation appréciée.

Toujours à Créteil, la rampe menant du rond-point Pompadour à la passerelle de Basse Quinte a vu son revêtement réparé par la Ville. Il était temps, car les fissures parsemant cette voie longeant la D86 étaient fort dangereuses (notre association avait plusieurs fois attiré l’attention sur ce point). Espérons que c’est un premier jalon pour une piste cyclable continue le long de la D86 !

Encore à Créteil, le département a mené récemment des travaux d’entretien de deux pistes du réseau départemental : le long de la D19 (avenue du Général Leclerc) au Sud de la rue du sergent Bobillot, plusieurs traversées de rues ont été refaites pour réduire la hauteur des nez de trottoir (vues à zéro). Le chantier qui gênait cyclistes et piétons a laissé la place à un ruban d’asphalte, enfin ! Il faudra par contre s’accommoder de la position renversante des pictogrammes vélo … ; sur la D215 (quai du Halage en bord de Marne) le revêtement de la piste cyclable a été refait sur quelque 200 mètres là où il était dégradé par les racines de peupliers. On en avait assez de ce tape-cul, merci !

Franchissant la Marne par la passerelle du Halage, nous arrivons sur le Bd du Général Ferrié à St Maur, où la connexion cyclable avec cette passerelle a été aménagée. Vers le Sud, une piste cyclable sur trottoir a été aménagée sur 500 mètres par la Ville le long du quai du Port de Créteil jusqu’au pont de Créteil , en continuité avec la piste cyclable qui avait été construite l’an dernier quai du Port au Fouarre. Un bémol : le manque de place laissé aux piétons sur la nouvelle piste. Il y a néanmoins un itinéraire cyclable assez protégé en rive droite de la Marne depuis le quartier de la Pie à St Maur jusqu’à Joinville par le quai Schaken, ce qui est très appréciable. Les cyclistes sont déjà nombreux à en profiter.

Non loin de là, perpendiculairement à la Marne, c’est la rue Politzer à St Maur qui a été dotée d’une nouvelle piste cyclable. Bien qu’interrompue au passage sous le pont du RER A, elle est utile pour relier le quartier des bords de Marne et la D86, par exemple pour les lycéens de Marcelin Berthelot.

A Choisy le Roi, le département a installé un compteur automatique sur la piste cyclable longeant la D86, à proximité du pont en rive gauche de la Seine. Depuis son installation fin septembre, plus de 55000 passages ont été recensés, soit près de 800 passages par jour en moyenne ! C’est une forte fréquentation, compte tenu du grand nombre de salariés en télétravail actuellement.

L’esplanade St Louis, située au sud du Chateau de Vincennes, a été complètement refaite dans un sens qui modère la vitesse des véhicules motorisés et facilite la traversée à vélo par des pistes cyclables protégées. Merci à Paris (eh oui, cette esplanade est dans le 75 et non dans le 94 ! ).

Les travaux de la passerelle piétons-vélos du Pont de Nogent, le long de la D86, ont enfin commencé, avec près de 2 ans de retard. Ils en sont aux fondations, on espère l’achèvement au 1er semestre 2021 pour relier Nogent et Champigny!

Alors, rien de nouveau à l’Est ? Mais si, les pistes cyclables ont progressé, petit à petit. Maintenant, aux cyclistes de les utiliser intensivement, car c’est le meilleur moyen d’obtenir que le RER V et la desserte des gares du Grand Paris figurent au bilan des prochaines années .

PS1 : Même en se limitant pour l’essentiel à la partie du Val de Marne située en rive droite de la Seine, cette énumération oublie sans doute bien des réalisations significatives de l’année. Si tu as connaissance d’autres améliorations, n’hésite pas à nous les signaler !

PS2 : l’emplacement des améliorations mentionnées dans cet article est indiqué sur la carte suivante, les pistes préexistantes figurant en vert et les améliorations récentes en rouge https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/pistes-cyclables-gpsea-et-environs_449942#13/48.7902/2.4692

Cet article a été publié dans Actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Pistes cyclables : à l’Est, rien de nouveau ?

  1. Alexandre H. dit :

    Bonsoir,

    merci pour cet article !
    Est-il possible de marquer ces nouvelles pistes sur une carte s’il vous plait ?

  2. hervelerolle dit :

    super !

    g voulu laisser le commentaire suivant mais c trop compliqué (pwd etc…)

    bien ! continuons ! bcp d’élu.e.s commencent à comprendre l’intérêt d’aménagements cyclables
    reste à rattraper le retard…et à faire respecter ces parcours par les autres usagers de la voirie (et à imposer des solutions correctes en cas de travaux)
    à pratiquer et à suivre !!!

    @+
    ________________________________

  3. Alexandre H. dit :

    Bonne nouvelle, je viens d’apprendre que la grande rue en pente qui arrive jusqu’à Créteil Soleil va bénéficier d’une piste cyclable. C’est l’avenue du docteur Paul Casalis. Début des travaux en janvier 2021, sur le tronçon entre la rue Maurice Utrillo (en gros depuis le métro Créteil Préfecture) jusqu’à la rue Juliette Savar, et ensuite les travaux se poursuivront jusqu’à la RD19 (alias Axe D du Réseau express Vélo, celui qui va du Pont de Charenton à Tournan-en-Brie).

    source : magazine mensuel « Vivre Ensemble » de la ville de Créteil, numéro de décembre 2020, page 12 dispo ici : https://www.ville-creteil.fr/les-archives-du-journal )

  4. bicyc94 dit :

    Le prolongement de la PC de la rue Casalis est effectivement une bonne nouvelle. C’est la première création de piste cyclable à Créteil depuis longtemps, alors que la ville en avait supprimé ou rétréci certaines ces dernières années (rue Gustave Eiffel, quartier du Palais, bords de Marne)
    Attention, il existe déjà une piste cyclable sur trottoir dans la partie de l’avenue Paul Casalis située entre la rue Juliette Savar et la RD19, un peu étroite mais assez bien protégée. Si on lit bien l’article de Vivre Ensemble cité par Alexandre H., les travaux ultérieurs consisteront non pas à refaire cette piste existante mais à poursuivre la liaison avec l’avenue du Général de Gaulle, où il existe une piste cyclable sur une courte section (300 mètres environ) créée par le CD94 au niveau de la préfecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s