Mortalité routière : en progrès … mais pas pour les usagers vulnérables !

L’observatoire national de la sécurité routière (ONISR) vient de publier les chiffres 2021 de la sécurité routière. Comment évolue la sécurité routière pour les différentes catégories d’usagers ?

Sur une période longue (2015-2021) on constate une diminution nette du nombre de tués parmi les automobilistes ainsi que parmi les 2 roues motorisés, tandis que les usagers vulnérables (piétons-cyclistes-EDPM) paient un tribut relativement constant en nombre absolu.

En pourcentage, on note une baisse continue du pourcentage d’automobilistes tués, une stagnation du pourcentage de deux roues motorisés tués … et une hausse presque constante du pourcentage d’usagers vulnérables décédés qui passent de 19% en 2015 à 24% en 2021.

Le constat est clair : les mesures d’amélioration de la sécurité routière n’ont profité qu’aux motorisés, les usagers vulnérables continuent à en payer le prix.

NB : A partir des données de l’ONISR nous avons obtenu les statistiques pour les usagers vulnérables en additionnant piétons, vélos et EDPM (Engins de Déplacement Personnel Motorisé) cette dernière catégorie étant distinguée depuis 2 ans seulement mais marginale auparavant. Les deux roues motorisés s’obtiennent en additionnant les motos et les cyclomotoristes. Les PL (poids lourds ) sont ajoutés aux véhicules de tourisme pour obtenir la dernière catégorie indiquée dans les graphiques ci-dessus.

Cet article a été publié dans Actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mortalité routière : en progrès … mais pas pour les usagers vulnérables !

  1. Tom70s dit :

    Il manque des chiffres sur l’évolution du nombre d’automobilistes et vélos sur les routes, qui peut influencer l’évolution en nombre et en pourcentage.

  2. bicyc94 dit :

    Que le nombre d’automobilistes ait varié ou pas, une chose est certaine : depuis 2015 la situation s’est améliorée pour eux (tant en nombre absolu qu’en pourcentage) et elle ne s’est pas améliorée pour les piétons et cyclistes. Il est vrai que le trafic vélo a augmenté depuis 2015 mais dans l’ensemble piétons + vélos ce sont les piétons qui constituent l’essentiel des tués – et de loin – . Le trafic vélo n’a donc pas une incidence déterminante sur la statistique évoquée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s